in ,

Quatorze clubs contestent la présidence de Samuel Eto’o et menacent de boycotter le championnat

Les clubs de football dits indépendants de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) ont publié une déclaration conjointe le 17 août 2023, exprimant leur intention de boycotter la saison à venir si les championnats ne sont pas organisés par la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Eto club
Samuel Eto'o en pleine AG (c) Droits réservés

C’est un front uni contre la Fecafoot et un soutien à l’enquête de la CAF. 14 clubs dissidents remettent  en question leur affiliation au comité exécutif de la Fecafoot et appellent à des changements majeurs dans la gouvernance du football au Cameroun. Les clubs concernés sont : Unisport du Haut-Nkam, Aigle Royal du Moungo, New Stars, Rangers of Bafut, UMS de Loum, Panthère Sportive du Ndé, Djiko FC, Stade de Bertoua, Dragon Club de Yaoundé, Renaissance FC, Bamboutos FC de Mbouda, AS Fortuna, OFTA de Kribi et Lausanne SA. Dans leur déclaration, ils affirment ne plus reconnaître le comité exécutif de la Fecafoot comme leur représentant officiel et mettent en avant une série de propositions pour un changement significatif.

Pour approfondir :   Classement world Rugby : L'Afrique du Sud toujours sur le toit du monde

L’appel à la réforme et à l’intégrité Sportive

Les clubs indépendants demandent la convocation d’une assemblée générale extraordinaire de la Fédération pour discuter de la vacance présumée à la présidence de la Fecafoot. Ils affirment également que leur participation aux championnats professionnels de la saison 2023/2024 dépendra uniquement de la supervision de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun (LFPC), considérée comme garantissant l’équité sportive et l’intégrité de la compétition. Cette déclaration souligne la profonde division au sein de la scène footballistique camerounaise depuis quelques semaines. Contesté, Samuel Eto’o vient de vivre une série d’évènements contrariants avec l’ouverture de l’enquête de la CAF et des sentences défavorables rendues par le TAS.

Pour approfondir :   Geremi Njitap chassé tel un malpropre de la tanière à la demande de Samuel Eto'o, les incroyables révélations du Synafoc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Unes en kiosque 1

La revue de presse camerounaise du jeudi 17 août 2023

Castelletto Trab

Trabzonspor jette son dévolu sur Jean-Charles Castelletto, le FC Nantes fixe son prix