in

Me Sikati Désiré : « L’Afro pessimisme est une vraie maladie pour certains africains »

Dans une publication sur Facebook, Me Sikati Désiré, homme politique exprime une opinion sur la décision de Joël Embiid de jouer pour l’équipe nationale des États-Unis plutôt que pour le Cameroun.

Desire Sikati Me

Le militant et cadre du MRC critique la position d’Embiid en la qualifiant d’extrêmement individualiste et exprime son désaccord avec cette décision. Il souligne également l’importance de l’engagement et du patriotisme envers son pays d’origine, suggérant que l’attitude d’Embiid pourrait être interprétée comme une forme d' »Afro-pessimisme », c’est-à-dire une attitude négative envers l’Afrique ou un manque de confiance dans la capacité de l’Afrique à réussir.

Lebledparle.com vous propose le texte intégral

Joël Embiid Va Jouer Pour Les Usa Et Pas Pour Le Petit Cameroun

Voilà un grand champion qui ne jouera pour le Cameroun que si le Cameroun devient aussi grand que les USA ou la France.

Il n’accepte pas que tous les camerounais doivent s’impliquer pour obtenir le changement à tous les niveaux que ce soient.

Pour approfondir :   Hôpital central de Yaoundé : Enquête sur le vol présumé d’un bébé

Lui ne s’intéresse au Cameroun que si tout va bien c’est à dire quand les autres auront tout fait.

Si je réfléchissais comme lui je ne ferais pas la politique au Cameroun pour espérer le changement.

Je serais certainement en exil économique ou politique quelque part en Occident avec la nationalité de mon pays d’accueil en poche.

L’Afro pessimisme est une vraie maladie pour certains africains.

Toutefois, tous ne sont pas pareils car on est  au moins content de voir des célèbres athlètes Kenyans et Éthiopiens qui sont pourtant sollicités par des  pays hautement fortunés du golfe en contrepartie de gros revenus, opter de compétir  pour  leurs tous petits Pays dont ils ont au demeurant réussi à porter l’étendard très haut partout dans le monde.

Pour approfondir :   Voici le thème de la prochaine édition de la fête du travail !

Et dans tout ça Joël EMBIID est né et a grandi au Cameroun.

En conclusion, cette journaliste Australienne a parfaitement raison. Joël EMBIID l’extrême individualiste n’est pas un exemple de patriotisme pour le Cameroun.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jambo FM

Les licenciements abusifs et la gestion calamiteuse secouent la radio Jambo FM de Tchop Tchop

Mbankolo drame

Mbankolo : déjà une trentaine de morts à la suite de débordements des eaux