in

Poutine annonce la création du médicament le plus efficace contre Ebola

Ebola soignants

La Russie a fait enregistrer un médicament contre la fièvre hémorragique Ebola, a annoncé mercredi le président russe Vladimir Poutine lors d’une rencontre avec les membres du gouvernement.

Ebola soignants
Des soignants de Médecins sans frontières au Liberia où l’on a constaté en juin 2015 une résurgence de cas d’Ebola. AFP PHOTO / DOMINIQUE FAGET

“J’ai une bonne nouvelle à vous annoncer, et je demanderai au ministre de la Santé d’en parler en détail. Nous avons fait enregistrer un médicament contre la maladie à virus Ebola. Lors des tests, ce médicament s’est avéré très efficace, plus efficace même que les médicaments similaires utilisés actuellement dans le monde”, a déclaré le chef de l’Etat.

Lors d’une réunion du Conseil de sécurité russe tenue en octobre 2015, Vladimir Poutine avait demandé de réduire au minimum les risques de propagation des infections les plus graves et d’empêcher leur pénétration en Russie depuis les pays limitrophes. Après avoir rappelé que des épidémies de maladies infectieuses étaient régulièrement enregistrées dans différentes régions du monde, le président russe avait cité à titre d’exemple la récente flambée de la fièvre hémorragique Ebola dont le bilan avait dépassé les 12.000 morts.

En novembre dernier, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé l’extinction de l’épidémie provoquée par le virus Ebola en Sierra Leone. Cette épidémie avait débuté en février 2014 en Guinée avant de se propager au Liberia, à la Sierra Leone, au Nigeria, au Sénégal et au Mali. Des cas d’Ebola ont également été enregistrés en Europe et aux Etats-Unis. Plus de 30.000 personnes ont contracté ce virus, dont plus de 12.000 sont décédées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Drogba banniere

    Didier Drogba élu meilleur joueur de l’histoire de Chelsea

    Minks salatiel

    RAP : MINK’S s’attaque aux «sponsors» des panthères (VIDEO)