in ,

Pierre Blériot Nyemeck descend Murielle Blanche « A l’école elle était parmi les dernières de la classe»

Dans une récente sortie sur les antennes de la chaîne Info TV, le consultant de la chaîne s’est offusqué du comportement de Murielle Blanche en déconstruisant l’idée qu’elle est un modèle.

Pierre Bleriot Nyemeck
Pierre Bleriot Nyemeck sur le plateau de Vision 4 (c) Vision 4

Murielle Blanche, une influencée ?

L’enseignant de philosophie n’est pas allé de main molle pour parler de Murielle Blanche sur le plateau d’Info TV. Il est particulièrement gêné par le fait qu’elle prenne sur elle d’afficher son standard de vie sur les réseaux sociaux ; elle qui vivait cachée sur les bancs de l’école en raison de ses mauvais résultats. « A l’école elle était parmi les dernières de la classe. C’est la fille  à qui on remettait le bulletin en catimini, parce qu’on ne voulait pas lire sa moyenne. Ses camarades le savent. Et un matin ses camardes commencent à la prendre pour un modèle de vie ? Ce n’est pas croyable ! », Refuse Pierre Blériot Nyemeck.

Il confie avoir répondu à un monsieur qui disait « Comment condamner quelqu’un qui travaille s’il a une voiture de 28 millions » en allusion à Murielle Blanche. Pierre Blériot Nyemeck a simplement répondu que « Ce n’est pas le fait d’avoir une voiture de 28 millions, c’est la sérénité avec laquelle on a ces bien. Son frère Cabrel Nanjip qui est dans la glace aujourd’hui nous a présenté, il y a quelque temps une belle voiture. C’est dans cette belle voiture qu’il est mort. Moi je veux honorer les morts, mais je veux sauver surtout les vivants. » Commente  Pierre Blériot Nyemeck.

Pour approfondir :   Cameroun/Média: Le journaliste Hervé Fopa du Quotidien de L’Economie est lauréat au Forest Média Awards

Pour inviter Murielle Blanche à plus de discrétion, celui qui été l’enseignant de l’influenceuse Diana Bouli évoque une attitude de Baba Danpullo, l’homme le plus riche d’Afrique noire francophone. Il fait remarquer le fait qu’il est très discret et se livre pas sur sa fortune « Il a dit une fois dans une vidéo que l’argent c’est comme les oiseaux, ça n’aime pas le bruit ; quand ça entend le bruit ça part. », a-t-il évoqué.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calixthe Beyala : « il n’y a aucune route convenable qui puisse permettre aux camerounais de voyager en toute quiétude »

Paul Biya

Imprimerie nationale : Paul Biya nomme un nouveau directeur