in ,

Pierre Blériot Nyemeck : « Diana Bouli est habitée par un esprit »

Réagissant sur la propension de certains jeunes à devenir des influenceurs, Pierre Blériot Nyemeck se confie sur le cas de Diana Bouli qui a été son élève.

Diana Bouli

Le cas Diana Bouli

C’est avec regret que Pierre Blériot Nyemeck a parlé du cas de Diana Bouli  ce 16 juin sur les antennes de la chaine Info TV. Pierre Blériot Nyemeck révèle qu’il a tenu Diana Bouli en philosophie au collège privé Montesquieu à Yaoundé, précisément en classe de Terminale. Il était pourtant  admiratif des premières productions de la jeune camerounaise valorisant les styles vestimentaires d’avant, entre autres vielles bonnes habitudes ou des visages de nos anciennes icones. Pierre Blériot Nyemeck s’émerveillait donc du génie de celle qui était toujours la première de sa classe en français et en philosophie.

C’était avant que Diana Bouli ne se mette en vitrine sur la toile dans un nouveau style. La jeune influenceuse avait multiplié des vidéos où elle dévoilait son corps dans les proportions les plus insoupçonnées. Elle avait d’ailleurs assumé ce virage inattendu. Pierre Blériot Nyemeck a la conviction que « Diana Bouli est habitée par un esprit ». Son professeur de philosophie pense que «  Ce n’est pas elle qui parle, c’est l’esprit qui est en elle qui commande ses actions », indique Pierre Blériot Nyemeck.

Pour approfondir :   Maalhox : « Kletus est un escroc et maître chanteur »

Le consultant auprès de la chaine Info Tv révèle d’ailleurs que la plupart des influenceurs sont animés par des esprits diaboliques. « Le premier groupe de ses esprits s’appelle sensuels et séducteurs, le deuxième on l’appelle animés et sournois.. » a-t-il cité entre autres qui seraient pilotés par des pontes du régime pour détourner des masses de jeunes avides de la facilité selon Pierre Blériot Nyemeck. Diana Bouli est actuellement basée en Côte d’Ivoire, poussée par le feu de la critique.

Pour approfondir :   Cameroun : Jean Pierre Bekolo appelle les camerounais à choisir leurs camps dans la course pour la succession

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ni Fru Ndi

[Tribune] Les jalons de la fondation du Social democratic front (Sdf)

Essomba Abe

Célestin Djamen : « Dieu envoie un message très clair à Claude Abé et Dieudonné Essomba »