in

People : Mani Bella renonce aux « futilités » sur les réseaux sociaux et s’engage pour la cause nationale

MB CAMER

Mani Bella a décidé de s’adonner à la cause nationale au détriment des sujets de moindre importance qui ne pourraient qu’enfumer la situation sociopolitique actuelle.

MB CAMER
Mani Bella (c) Droits réservés

Si ce ne sont les paroles du président Paul Biya qui, en s’adressant à la Jeunesse le 10 février dernier leur a lancé : « Pour le bien du Cameroun, j’ai besoin de vous », c’est plutôt le contexte sociopolitique tendu depuis les années qui amène Mani Bella à se regarder dans le rétroviseur.

Une prise de conscience 

Convaincue de ce qu’elle est une star, par ricochet devrait servir de parangon à ses fans, la Pala Pala Woman renonce aux banalités :« En tant que personne publique, l’ai décidé dès aujourd’hui, de n’accorder aucune importance à des futilités… », a-t-elle indiqué sur sa page Facebook ce 17 février 2020.

La décision de l’artiste du rythme Bikutsi n’est pas fortuite. En tant qu’Être humain, elle ne saurait rester indifférente à la crise qui sévit dans plusieurs régions du pays.

« Je suis consciente que notre pays passe des moments difficiles… », reconnait-elle.

Appel à la paix

Pour l’auteure de « Pala Pala », c’est le moment de mettre en exergue l’adage l’union fait la force afin de vaincre les sirènes de la désunion et bâtir le Cameroun dans la paix.

« Et il est temps de se mettre tous ensemble pour arrêter ce désordre et tous ces barbaries. Je veux la paix au Cameroun, je veux la paix entre les Camerounais. L’heure n’est plus à la division. L’heure n’est plus au leadership. Arrêtons ce tribalisme inutile et ensemble faisons des actions positives pour aider les plus démunis…Stop à la haine. Stop à la violence.  Stop au mutisme », a écrit Mani Bella.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mani bella

People : Fatiguée des querelles sur Facebook, Mani Bella invite Lady Ponce, Coco Argentée Amazone et Majoie Ayi au tatami

PagneduCHAN

Organisation du CHAN 2020 : Voici la petite innovation purement camerounaise