in

Douala : 15 déplacés de la crise anglophone déférés au Parquet

Selon le quotidien Le Messager en kiosque ce jeudi 14 janvier 2021, ils sont accusés de banditisme et d’agression contre les gendarmes.

Ils sont 15 déplacés de la crise anglophone qui méditent actuellement leur sort au parquet à Douala dans la capitale économique.

Selon le journal de feu Pius Njawé, « accusés de banditisme et d’agression contre les gendarmes, ils ont été arrêtés au cours d’une opération de boucage » le 22 décembre 2020.

Rappelons qu’ils se comptent en milliers, des déplacés de la crise anglophone dans d’autres régions du pays.

Pour approfondir :   L’international camerounais Olivier Boumal s’engage avec un club géorgien

Pour l’heure, les pouvoirs publics œuvrent pour que ces citoyens regagnent leurs terres qu’ils ont quittées depuis, pour la majorité, quatre bonnes années.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Guison

Cameroun : Christophe Guilhou adresse un droit de réponse au journal Mutations pour sa parution du 6 janvier 2021

Le 14 janvier 2021

Cameroun : La revue de presse du jeudi 14 janvier 2021