in

Paul Mahel : « Ben Decca est l’un des artistes les plus engagés de sa génération »

Dans une publication, Paul Mahel, journaliste en retrait donne son point de vue sur l’interdiction de la célébration des 40 de l’artiste Ben Decca en Allemagne, comme l’a constaté Lebledparle.com.

Mahel Decca

La Brigade Anti Sardinard Empêche l’artiste Ben Decca de célébrer ses 40 ans de carrière. N’ayant pas eu de garantie de sécurité a décidé d’annuler le concert. « c’est avec un grand regret que nous vous informons par la présente que nous n’assisterons pas au spectacle prévu le 15 avril 2023 en Allemagne. Nous n’allons pas nous cacher derrière un mensonge, une fausse excuse qui pourrait insulter votre intelligence, nous vous aimons et vous respectons trop pour cela. Je me dois de protéger ma famille envers et contre tout. Or les garanties de sécurité que j’ai demandées au promoteur ne peuvent être assurées. Je n’ai d’autres choix que d’annuler notre présence », a écrit Ben Decca sur son compte Facebook officiel, le mardi 14 mars 2023.

Ben Decca victime de l’ignorance de la BAS

D’après le journaliste, Paul Mahel, pense que la BAS est ignorante du parcours de Ben Decca et est triste de la situation. « J’ai été triste de lire le communiqué très classe de Ben Decca, annonçant l’annulation de son spectacle en Allemagne parce que le promoteur n’a pas pu lui donner des garanties de sécurité qu’il exigeait légitimement, face à la menace de certains pseudo patriotes. C’est triste parce que j’estime que Ben Decca est plutôt victime de l’ignorance de certains qui n’ont aucune connaissance de la carrière de cet immense artiste. Ben Decca est sans aucun doute l’un des artistes les plus engagés de sa génération. En 1988 (beaucoup n’étaient pas nés), Ben Decca commet l’album ESPOIR avec les titres Mefie-Toi, G.M.I, Je N’en Peux Plus, Attention Danger, Tet’Ekombo ou encore Nen Lambo. Dans cette album qu’on pourrait qualifier d’avant-gardiste, l’artiste dénonce les tares du régime actuel et se projete sur les conséquences que nous voyons tous aujourd’hui. Il est néanmoins rester Républicain et respectueux des institutions. Que ce soit lui qui se retrouve combattu aujourd’hui par ceux qui se réclament patriotes me semble complètement ubuesque », écrit Paul Mahel.

Pour approfondir :   Irma, "Hear Me Out" le clip et le single dévoilés

Pour rappel, la tournée internationale de Coco Argentée a été aussi menacée de boycott par la BAS.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le nouveau A60 par Itel Cameroun

Cameroun : Tous les détails du A60, le nouveau smartphone d’Itel

Ekouta Mebi

[Tribune] Dieudonné Essomba : « Le pouvoir au Cameroun n’a rien à voir avec la République »