in

Paul Chouta bientôt libre

mini PaulChouta

Il a été condamné à 23 mois de prison, assortie d’une une amande 2 millions de FCFA. Une peine déjà purgée par le cyber journaliste.


mini PaulChouta
Paul Chouta (c) Droits réservés

En détention depuis près de deux ans pour une affaire de « diffamation », le bloggeur Paul Chouta pourrait recouvrer la liberté dans les prochains jours dans ce sens où sentence représente la totalité de jours qu’il aura passé dans les geôles de la prison centrale de Yaoundé.

23 mois de prison et une amande de 2 millions de FCFA. C’est la peine que vient de prononcer le juge du tribunal de grande instance du Mfoundi à l’encontre de Paul Chouta.

Arrêté depuis le 28 mai 2019 par les policiers à la suite d’une plainte de l’écrivaine Calixthe Beyala, le lanceur d’alertes était accusé de diffamation et propagation de fausse nouvelle.

On lui reproche d’avoir publié dans les réseaux sociaux, une vidéo montrant l’écrivaine en pleine discussion avec un homme dans la cour d’un établissement scolaire à Douala.

La demande de mise en liberté provisoire introduite par la défense avait été rejetée par le tribunal. C’est en avril 2020 que les débats ont débuté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mvondo Biyam

Sommet sur le financement des économies africaines : Emmanuel Macron invite finalement Paul Biya !

Denis E Atangana

[Tribune] Dénis Atangana : « La révision du code général des collectivités territoriales décentralisées est une urgence absolue »