in

Paul Biya parmi les 10 présidents africains les plus riches en 2017

Paul Biya ONU

Le journal Afrique Times a dressé un classement des 10 présidents africains les plus riches en 2017 et le président figure dans ce top 10.


Paul Biya ONU
Paul Biya – DR

Dans ce classement établi par Afrique Times, le président Paul Biya occupe le 7e rang. D’après ce journal, Paul Biya qui a entamé sa 35e année au pouvoir à un patrimoine financier évalué à 200 millions de dollars. « Mais ce dernier est au centre de plusieurs polémiques, en effet certains affirment que la fortune de ce président se situe bien au-delà de ce chiffre et qu’elle peut même dépasser le milliard de dollars! », poursuit le journal.

Jose Eduardo Dos Santos (Angola), est le premier de ce top 10. Il est suivi par Mohamed VI (Maroc). Le troisième est Téodoro Mbasongo N’Guema Obiang (Guinée Équatoriale). Uhuru Kenyatta (Kenya) pointe à la quatrième place. Un autre président de la Cemac, Ali Bongo (Gabon) occupe le 5e rang. Le sixième est Joseph Kabila (RD Congo).  Mswati III (Swaziland) quant à lui pointe à la 8e position. Le 9e dans ce classement est encore un président de la Cemac, il s’agit d’Idriss Déby Itno (Tchad). Le président qui ferme la queue du top 10 est Robert Mugabe (Zimbabwe).

Pour approfondir :   Réaménagement : Ces nouveaux ministres qui n’iront pas « fêter » dans leurs villages

Il convient de rappeler que ces présidents sur cette liste des 10 présidents africains les plus riches en 2017 sont toujours au pouvoir et pour la plupart depuis deux décennies.

Voici un tableau récapitulatif de la liste des présidents africains les plus riches:

pr%C3%A9sidents africains riches 2017 tableau


Pour approfondir :   Cameroun : Bientôt une centrale solaire dans la région du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

palais de justice de dakar

Afrique : Ces 20 anciens chefs d’Etats qui ont eu des démêlés avec la justice

avc blesse

Turquie : Vincent Aboubakar absent ce week-end pour cause de blessure