in

Cameroun : Paul Biya ratifie la Convention de l’UA sur la prévention et la lutte contre la corruption

Paul decret

Le Cameroun s’ajoute à la liste de la quasi-totalité des pays africains qui ont déjà ratifié la convention continentale.

Paul decret
Paul Biya (c) Droits réservés

Adoptée 11 juillet 2003 à Maputo, capitale de la Mozambique, la convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption a été ratifiée par le président Paul Biya.

Le décret 2020/166 du 1er avril 2020 signé du chef de l’Etat précise en son article 1 qu’est « ratifiée la Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption adoptée à Maputo(Mozambique) le 11 juillet 2003 ».

La Convention sur la prévention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption, comme son nom l’indique, vise à éradiquer le fléau à l’échelle continentale afin de renforcer la bonne gouvernance.

Pour approfondir :   Décès du Bâtonnier Tchakounté Patié : Paul Biya adresse ses condoléances au Barreau du Cameroun

La Convention agit de ce fait, aussi bien dans le secteur public que privé pour ce qui est des cas passifs et actifs de corruption.

Pour rappel, la CUAPLC fut mis en vigueur le 5 août 2006. Par ailleurs, le 29 octobre 2019 marque la date de sa dernière signature.

Un rapport de Transparency International en date de 2014 sur « Les instruments régionaux pour la transparence, la responsabilisation, la participation et la lutte anti-corruption » indiquait que 37 Etats avaient déjà ratifié ladite convention continentale.

Pour approfondir :   Paul Biya aurait reçu le Premier ministre en audience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gouvernement auditorium scaled

Coronavirus au Cameroun : Pour Russel Ponty Zambo, il faut s’adapter pour survivre

Aime cyprien olinga mango tv

Aimé Cyprien Olinga : « Pas de transmission de pouvoir de gré à gré »