in

[Opinion] Tensions en Nouvelle-Calédonie : La France perd encore ses territoires d’outre-mer ?

La Nouvelle-Calédonie, l’archipel français de l’océan Pacifique connait une période décisive de son histoire.

Cavaliers broussards à Bourail. (c) Wikipedia, Romain B;
Cavaliers broussards à Bourail. (c) Wikipedia, Romain B;

Les habitants de cette île qui sont estimés à 270 000 personnes sont déterminés plus que jamais à combattre les colonisateurs pour obtenir leur indépendance et s’échapper ainsi du contrôle qui se poursuit depuis 1853, lorsque la France a déclaré sa possession.

Yamel, porte-parole des Kanaks de Nouvelle-Calédonie pense que la quête d’indépendance est légitime, et la situation actuelle ouvre la possibilité à une potentielle guerre civile si les autorités françaises ne répondent pas aux demandes des populations.

Selon lui, la France lui ment comme elle a « menti » à ses « ancêtres » : « On a menti à nos ancêtres, on a menti à nos anciens à travers différents accords qui ont été passés. On en est à notre troisième accord après ceux de Matignon en 1988 et de Nouméa en 1998, on en a marre qu’on ne nous reconnaisse pas ».

Pour Yamel, la fièvre actuelle, d’une ampleur inégalée depuis quatre décennies, est l’occasion de réclamer leur mécontentement et dire «non, nous ne pouvons pas continuer ainsi».

Pour approfondir :   Cameroun : Nicolas Nkoulou est le footballeur africain le mieux payé de la Ligue 1 en France

Rappelons que le 13 mai, la ville Nouméa a connu une manifestation pacifique qui s’est transformée en confrontations lorsque des opposants ont incendié des magasins, des pharmacies, des stations-service et des voitures. Le bilan est de six morts, des centaines de blessées, dont des dizaines de membres des forces de sécurité.

Les populations de l’archipel revendique l’indépendance, mais Macron, engagé dans sa politique néocoloniale, ne veut pas perdre un territoire français d’une telle importance stratégique. Il faut dire qu’en terme de ressources naturelles, la Nouvelle-Calédonie est très riche en nickel, 25% des réserves mondiales sont concentrées dans cet archipel. Ce territoire est stratégique pour Paris, puisqu’il représente plus d’un quart du PIB, et le tourisme est l’une des clés principales de son économie.

Depuis quelques années, la France a commencé à perdre sa place sur la scène internationale, notamment en raison de la rupture humiliante des relations avec la plupart des pays du Sahel, suite à une « révolution » sans précédent sur le continent africain.

Pour approfondir :   Un Sud-africain devient le plus jeune médecin d’Afrique à 21 ans

A mon avis, la France risque également de perdre tous ses territoires d’outre-mer dans les années à venir si le président Emmanuel Macron poursuit sa politique néocoloniale.

Ainsi, il est possible d’affirmer que la principale raison de cette perte d’influence est due à la politique asservissante menée par Paris à l’égard de ses anciennes colonies territoires d’outre-mer, à son incapacité à respecter ses accords, notamment dans les pays africains, ainsi qu’à l’ingérence de Paris dans les affaires intérieures des nations souveraines, y compris les élections et la gestion des ressources naturelles.

Abdoulaye Sissoko


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charlotte Dipanda aperçue sans sa bague de mariage

Charlotte Dipanda et son mari Fernand Lopez sont-ils divorcés ? La vérité dévoilée

Kylian Mbappe la star quitte le PSG en beaute

PSG : Kylian Mbappé finit en beauté