in , , ,

Corruption : En France, des agents des impôts camerounais éclaboussés dans une affaire de 98 millions

Certains agents de la Direction Générale des Impôts (DGI) au Cameroun, auraient perçu 98 millions de FCFA de pot de vin, pour effacer un redressement fiscal de 7.2 milliards de FCFA.

La DGI au coeur d'uune affaire de corruption
DGI - Droits Réservés

L’affaire fait la une de plusieurs journaux français. Certains agents de la Direction Générale des Impôts (DGI) au Cameroun, ont perçu 98 millions de FCFA  de pot de vin, pour effacer un redressement fiscal de 7.2 milliards de FCFA, apprend Lebledparle.com ce matin. A la une de l’actualité judiciaire en France, l’on apprend que 08 dirigeants de la société maritime pétrolière marseillaise Bourbon sont attendus devant le tribunal correctionnel de Marseille le 31 mai prochain, pour corruption d’agents publics étrangers en Afrique. Ils sont accusés d’avoir versé plusieurs millions de dollars pour bénéficier d’un redressement fiscal.

L’affaire a débuté en octobre 2012 avec la découverte de 250 000 dollars en billets de 100 dans la valise de Marc Cherqui, directeur fiscal de Bourbon, par les douaniers de l’aéroport Marseille-Provence. Il explique finalement qu’il s’agit du solde d’une opération de corruption d’agents administratifs du Nigeria, d’où il rentrait de mission.

Pour approfondir :   Justice : le délibéré en appel du journaliste Ahmed Abba contre l'Etat du Cameroun attendu le 21 décembre 2017

Dans les colonnes de Le Figaro, on peut lire ceci :

« Les juges d’instruction concluent à l’existence d’un pacte de corruption entre Bourbon et les administrations fiscales du Nigeria, de la Guinée équatoriale et du Cameroun, pays où le groupe opérait. Dans leur ordonnance de renvoi, les magistrats instructeurs avaient affirmé que le groupe n’était « pas victime d’actes de pression ou de chantage à la taxe fiscale indue, mais animé d’une volonté effective et assumée de soustraction au paiement des impôts légitimement dus ».

L’affaire sera jugée jusqu’au 31 mai.

Pour approfondir :   Plus de 2300 enseignants punis par le ministère des Finances pour absentéisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Owona Nguini

Querelles Fécafoot – Minsep : Owona Nguini parle de Ngoh Ngoh

Vincent Sosthene Fouda Canal 2

Inscription sur les listes électorales : Vincent Sosthène Fouda recadre l’Ambassadeur du Cameroun en France