in

Nathalie Koah : « La relation avec le papa de ma fille a pris une autre tournure »

Nathalie Koah : « La relation avec le papa de ma fille a pris une autre tournure »

Auteure du roman intitulé Renaître, Nathalie dans l’optique de promouvoir son projet éditorial a initié un programme baptisé Renaître-Tour.

Nathalie Koah : « La relation avec le papa de ma fille a pris une autre tournure »
Nathalie Koah sur ABK Radio (c) Droits réservés

Ce programme comme elle l’a indiqué sur les réseaux sociaux se déroulera en deux phases. Pour atteindre au maximum sa cible, Nathalie Koah a décidé de faire le tour des médias. Pour ce faire, le cap a d’abord été mis sur la capitale économique, Douala où elle séjourne depuis d’hier.

Après son passage sur les antennes de Canal2 et Équinoxe TV mardi 29 octobre, l’ex-copine de Samuel Eto’o était invité sur ABK Radio, dans le cadre de l’émission ABKGuest.

La jeune auteure s’est tout d’abord expliquée sur les mobiles qui l’ont poussé à écrire un deuxième ouvrage après Reveng Porn : « Je couche mon histoire dans les livres pour ma fille pour qu’elle puisse s’en servir. Si elle se retrouve plus bas que terre, elle s’inspirera de moi. Je pense que je suis le meilleur exemple pour ma fille. Elle a le bon et le mauvais côté de la vie », révèle-t-elle, avant d’aborder sa relation avec le père de sa fille : « Le papa de ma fille est quelqu’un que je respecte beaucoup. Notre relation a pris une autre tournure ».

Pendant l’entretien, Nathalie Koah a abordé sa vie antérieure, non sans lancer un coup de gueule à ses détracteurs : « Je n’ai absolument pas de regrets pour les actions que j’ai posées jusqu’aujourd’hui. On ne peut pas plaire à tout le monde. Je préfère plaire à la qualité qu’à la quantité. Il faut que les jeunes qui me suivent le fassent pour de bonnes raisons. Je reste motivée par la niac de m’en sortir, et de réussir ».

Elle évoque d’ailleurs quelques difficultés qu’elle rencontre dans l’entrepreneuriat : « Ça devient difficile lorsqu’on veut entreprendre et qu’on n’a pas les moyens d’atteindre les objectifs fixés », a-t-il formulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Aime Bikoi.jpg

    Éboulement de terrain à Bafoussam : Pouvoirs publics, incivisme des populations Serge Aimé Bikoi déballe tout !

    Dieudonné Essomba : « Le problème anglophone n’est pas de ceux qu’on résout par des escroqueries politiques »

    Dieudonné Essomba : « Le problème anglophone n’est pas de ceux qu’on résout par des escroqueries politiques »