in

Nalova Lyonga annule les diplômes des élèves accusés de fraude au baccalauréat 2020

96567216bac

C’est ce qui se dégage sa décision signée le 1er avril 2021, contenant des sanctions contre des élèves ayant participé à la fuite des épreuves lors de la session du Baccalauréat 2020. Ces derniers écopent d’un an de suspension aux examens organisés par l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC) en plus de l’annulation de leur diplôme.


96567216bac
Image d’illustration (c) Droits réservés

Outre les élèves, des enseignants et administrateurs de plateformes sociales ayant participé à la fuite des épreuves ont également été sanctionnés. En somme, il s’agit de 133 personnes dont 19 d’entre elles devront encore faire face à des poursuites judiciaires.

Le baccalauréat session 2020 avait fait l’objet de soupçons de fraudes. Une enquête administrative commandée par la ministre de l’Enseignement supérieur, Nalova Lyonga avait rendu coupables de négligence et complicité de fuite sept responsables travaillant à l’OBC. Ces derniers avaient écopé de 3 mois de suspension. Peu avant, 5 personnes dont 2 élèves, 2 étudiants et un enseignant avaient été arrêtés et déférés à la prison de centrale de Yaoundé pour la même affaire. Ces nouvelles sanctions arrivent alors que le processus de préparation des épreuves pour la session 2021 est en cours.

Pour approfondir :   Coronavirus : Du gel hydro alcoolique contrefait circule à Bamenda

Rappelons que la fuite concernait les séries scientifiques notamment les épreuves de Physique, Chimie et SVT. A la veille de l’examen, les épreuves de ces matières et leurs corrigés avaient abondamment été partagés sur les réseaux sociaux obligeant ainsi le ministère et l’OBC à annuler le passage de ces matières pour les reprogrammer quelques jours plus tard. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 3 mai 2021

Cameroun : La revue de presse du lundi 3 mai 2021

Kamto et les autres opposants

Réforme du Code électoral : Tomaïno Ndam Njoya communique sur l’avancement des travaux de la coalition des partis d’opposition