in

Cameroun: reconnu coupable de l’accident d’Eséka, Camrail conteste la décision de justice

accident train

Dans un communiqué officiel publié par l’entreprise, les responsables contestent leur culpabilité dans l’accident ferroviaire d’Eséka du 21 octobre 2016, prononcée par le  Tribunal de première instance d’Eséka.


accident train
DR

Ce mercredi 26 septembre 2018, le Juge du TPI d’Eséka a condamné Camrail, filiale de Bolloré Africa Logistics (BAL), « pour homicide, blessures involontaires et activités dangereuses », comme l’a rapporté Lebledparle.com. Quelques heures après le verdict, la direction de cette société n’accepte pas cette décision judiciaire et dénonce « l’absence de toute expertise qualifiée et compétente, qui devait permettre d’établir de manière objective les véritables causes de ce tragique accident, et de les circonscrire définitivement afin de sécuriser davantage le chemin de fer camerounais ».

D’après ce communiqué, même le personnel du concessionnaire du chemin de fer camerounais trouve incompréhensible la décision judiciaire sur la base des allégations des anciens employés qui n’ont pas l’expertise avérée. « Camrail et ses 1600 collaborateurs manifestent leur totale incompréhension devant une décision manifestement fondée sur la seule appréciation de quelques anciens salariés non spécialistes, non assermentés, déclarés experts, et par ailleurs en procédure judiciaire pour motifs personnels contre Camrail, depuis 10 ans », indique une fois de plus le communiqué.

Pour approfondir :   Ludovic Lado : « Si d’ici le mois Octobre 2020, L’Eglise catholique, l’Etat Camerounais et les ambazoniens n’ont rien fait la paix dans le NO/SO, je ferai ma part »

Bien plus, Camrail conteste cette décision parce qu’elle « n’apporte pas d’explication claire aux causes réelles du déraillement du train 152 qui avait subi toutes les procédures de contrôle et de sécurité prévus par la règlementation, comme cela a été démontré lors des audiences », poursuit le top management de Camrail  en soulignant qu’« Il est par ailleurs étonnant qu’à aucun moment les débats ne se soient intéressés aux circonstances particulières ayant marqué cette terrible journée ».

Pour approfondir :   La stratégie du ministère de l’Education de base, pour lutter contre le Covid-19 dans les écoles primaires

Le communiqué n’apporte pas de précision sur la possibilité de faire appel, face à la décision de justice. Peut-être, Camrail attend le délibéré de cette affaire en termes de peines infligées pour éventuellement interjeter appel. Cependant l’entreprise poursuit le processus d’indemnisation des victimes. À ce jour  plus de 90 % des familles et ayants droits ont été indemnisés.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Niat Nifenji

Cameroun: Marcel Niat Njifenji réagit après la rumeur qui a annoncé son décès

biya an

Présidentielle 2018 : Inquiet, Paul Biya déplore «la tiédeur» de la campagne en sa faveur sur le terrain