in ,

Mobile Money : La BEAC autorise la récupération des transferts d’argent par erreur à partir de 2024

La nouvelle est de nature à rassurer de nombreux utilisateurs qui ont déjà perdu de l’argent suite à un transfert d’argent réalisé par erreur.

Orange-Money-et-MTN-Mobile.jpg

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) introduit de nouveau changements dans le secteur de la monnaie électronique. Désormais, les utilisateurs peuvent récupérer les transferts erronés à partir d’avril 2024. Cette mesure vise à accroître la confiance des consommateurs et à renforcer la protection des utilisateurs et à garantir l’irrévocabilité des ordres de paiement instantanés.

Selon la circulaire émise par la BEAC, les virements et paiements marchands par Mobile Money seront maintenant crédités sur le compte du bénéficiaire. Cependant, le bénéficiaire ne pourra utiliser les fonds que cinq minutes après avoir reçu la notification. Pendant cette période, l’utilisateur peut demander à son opérateur de restituer la somme transférée en cas d’erreur dans les coordonnées ou d’identification incorrecte du bénéficiaire.

Pour approfondir :   Donald Ngamenie : « Je demande à Samuel Eto’o de démissionner et de laisser notre fédération, ce n’est pas son entreprise »

Tout sur la procédure de restitution

  • L’utilisateur peut demander la restitution des fonds dans les cinq minutes suivant le transfert.
  • Le prestataire de services de paiement doit geler, immobiliser et rendre indisponible les fonds contestés.
  • Le bénéficiaire erroné est informé de la demande de restitution et du gel immédiat des fonds, avec une invitation à valider ou contester la restitution.
  • En cas d’acceptation par le bénéficiaire, les fonds sont retournés à l’envoyeur dans un délai maximal de 48 heures.
  • En cas de refus, les fonds restent gelés, et l’expéditeur peut engager des actions en justice pour obtenir restitution.
Pour approfondir :   Le Cameroun va solliciter un nouvel eurobond de 400 milliards de FCFA en 2024

Si la demande de restitution est faite après les cinq premières minutes, les fonds ne seront gelés que si le solde du compte bénéficiaire est égal ou supérieur à la somme à geler. La BEAC exige que ces nouvelles règles soient mises en œuvre par les opérateurs au plus tard le 31 mars 2024. De plus, ces changements doivent être intégrés dans les termes et conditions générales des contrats des porteurs et des commerçants.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eto

Samuel Eto’o signe deux conventions avec le ministère de l’Education de Base et l’UNESCO

societe immobiliere du cameroun prepare

Une nouvelle taxe dans le secteur immobilier annoncé en 2024