in

Mink’s dévoile la vidéo de “Le Gars là est laid” : « Ma chanson est une histoire vécue »

Mink’s dévoile la vidéo de "Le Gars là est laid" : « Ma chanson est une histoire vécue »

De son vrai nom Stéphane Franck Minkada, Mink’s s’est confié à la rédaction de lebledparle.com. Il revient dans cet entretien exclusif sur cette chanson dont la vidéo a été livrée le vendredi 30 septembre. Le clip a été réalisé par les soins de NS Picture . Le rappeur camerounais le plus repris du moment au Cameroun, évoque également dans cet entretien ses projets à venir. Interview et vidéo.


Mink’s dévoile la vidéo de "Le Gars là est laid" : « Ma chanson est une histoire vécue »
Capture You tube

Dans quel contexte as-tu composé la chanson « le gars là est laid ? »

Je voudrais tout d’abord dire que ma chanson est une histoire vécue. Pour la petite histoire, j’étais avec les amis et on parlait de nos expériences dans les relations amoureuses. Après la conversation, je me suis dit que je pouvais faire une chanson pour raconter mon histoire avec le grand public et c’est pour cette raison que je me suis mis à écrire, puis j’ai enregistré et la chanson et maintenant elle a trouvé un échos plutôt favorable auprès du public.

Est-ce que le succès que connaît la chanson auprès des jeunes notamment t’a surpris ?

Oui, le succès de cette chanson m’a surpris. Au départ, c’est un morceau qui me concernait personnellement ce qui fait que je ne m’attendais pas à un tel succès. C’est un titre sur lequel je misais le moins. Le succès que connaît aujourd’hui « le gars là est laid », est toujours bénéfique pour moi. C’est une bonne chose de voir que les amoureux de la musique urbaine et les jeunes en particulier aiment ce que je fais et cette reconnaissance m’encourage à me battre davantage pour ne pas les décevoir.

https://www.youtube.com/watch?v=dcPHmKJaXK0&feature=youtu.be

On se rend compte que ta chanson fait l’objet de plusieurs covers (reprises), par d’autres artistes hip-hop. Certains observateurs avertis de la musique urbaine camerounaise affirment même qu’aucune chanson n’a jamais été autant reprise. Quel est le sentiment qui t’anime au regard de tout cela ?

Déjà je suis très content et reconnaissant envers ceux qui ont repris la chanson (Franko, Fabii, Tenor etc.). Je considère cela comme un signe de bénédiction et cela montre que ce que je fais ne passe pas inaperçu. Les différents covers montrent à suffisance que la musique urbaine camerounaise évolue et cela concourt également à faire la promotion de la chanson tout en  me poussant  à travailler encore davantage pour toujours être une source d’inspiration.

Lorsqu’on écoute tes chansons, on se rend compte que la thématique principale est axée sur la critique des femmes. Pourquoi ?

Je ne critique pas uniquement les femmes. C’est vrai que dans la plupart de mes chansons, je parle beaucoup des filles puisqu’elles  dérangent beaucoup. La majorité des problèmes que les gens ont dehors «  c’est à cause des filles », apprend t-on souvent. Elles sont très compliquées on le sait tous. Ainsi a travers la musique, j’appel nos sœurs à être plus responsable. Dans le titre « panthère », je parle des filles qui misent tout sur leur apparence pour parvenir à leurs fins. Pour ce qui est de « sponsors », j’attire l’attention des filles en disant qu’il n’est pas bien pour elles de « voler », les maris de nos mamans. Dans la même veine je demande aux pères de laisser les enfants d’autrui tranquille car ils ont déjà bâti leur avenir avec femme et enfants.

Quel sont tes projets immédiats après le succès du single « le gars là est laid ? »

La sortie de l’Album « tranche de vie », est prévue pour la fin de ce mois. Aussi, nous entendons continuer avec la promotion qui cette fois ci sera plus axé sur la vulgarisation de la chanson à l’extérieur du Cameroun car à l’intérieur elle à déjà presque conquis tous les cœurs.

©  Entretien avec Hervé Fopa , Lebledparle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Gabon : Jean PIng contre attaque "La Libération du Gabon est en marche."

    Gabon : Jean PIng contre attaque “La Libération du Gabon est en marche.”

    Western Union présente Gaëlle Enganamouit, nouvelle ambassadrice de la marque au Cameroun

    Western Union présente Gaëlle Enganamouit, nouvelle ambassadrice de la marque au Cameroun