in

Minette Libom Li Likeng dévoile les injonctions données à MTN et Orange au 20H30

La ministre des Postes et télécommunications était l’invitée spéciale du journal de 20H30 ce jeudi 04 mai sur la CRTV.

Minette Libom Li Likeng2

Le boycott des principaux opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun (MTN et Orange) par certains internautes a amené le gouvernement à réagir. Il y a quelques jours, Minette Libom Li Likeng tenu au Minpostel, une réunion de crise avec les responsables d’Orange Cameroun, Camtel, MTN et l’Agence de régulation des télécommunications (ART). Le passage de la ministre au 20H30 a été l’occasion de dévoiler aux Camerounais la teneur de ces échanges.

« Au cours de cette rencontre qui a eu lieu parce que le nombre de plaintes grandissaient, après un état des lieux de ce que chaque acteur fait pour améliorer la qualité de service, il est ressorti que le problème majeur est que le consommateur final n’est pas pris en compte. Ses préoccupations ne sont pas adressées par chacun des opérateurs. Ce qui fait que le consommateur est inondé par des offres qui souvent ne sont pas transparentes et il ne dispose pas d’outils pour vérifier que la date qu’il a achetée, comment est-ce qu’elle est débitée », a indiqué Minette Libom Li Likeng.

Pour approfondir :   Yaoundé : La police surprend des élèves de Premières et Terminales en pleine consommation de drogue

Des instructions fermes pour protéger les consommateurs

« Le consommateur est complètement aveugle. Il n’a pas d’outils pour apprécier la qualité du réseau des opérateurs. Alors nous avons donné des instructions fermes pour que dans deux semaines, les opérateurs aillent revoir leurs applications pour que désormais quand un consommateur achète le crédit, s’il y a une perturbation de réseau, que ce crédit lui soit restitué », a annoncé la membre du gouvernement.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SOUDAN

Guerre au Soudan : 50 camerounais rapatriés sains et saufs

Adele Mballa CRTV

Michel Ngatchou : « Je ne trouve plus Adèle Mballa vendable pour le 20h30 de la Crtv »