in

Me Claude Assira : « Me Tchoungang sait qu’il a peu de manœuvres pour la défense de Jean Pierre Amougou Belinga »

L’Avocat a fait cette déclaration sur le plateau de Canal 2 international dans le cadre de l’émission Canal presse du dimanche 19 février 2023.

Assira Claude Me

Le collectif d’avocat de défense de Jean Pierre Amougou Belinga dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Martinez Zogo a donné un point de presse, le vendredi 17 février 2023. Pour le juriste Me Claude Assira, ce point de presse était lunaire. « Me Tchoungang est dans son droit, mais le contenu de son point de presse est lunaire », déclare-t-il.

L’universitaire pense que son collègue n’a pas de manœuvre de défense de son client. « Faut comprendre la sortie de Me Tchoungang car il sait qu’il a peu de manœuvres pour la défense de son client », dixit Me Claude Assira sur Canal Presse, présenté par Bouba Ngomena.

Pour approfondir :   Après avoir reçu des menaces, un reporter camerounais porté disparu

L’analyse de Valere Bessala

Valere Bessala dans Canal Presse pense que le dossier est bloqué parce qu’on attend l’arbitrage de Paul Biya. « Quand vous voyez un dossier bloqué à ce niveau [Enquête Martinez Zogo, Ndlr] c’est que certainement il y a un dossier parallèle, c’est à dire qu’il y a une vérité vraie qui a été couchée sur le papier, soumise au Chef de l’État. Il attend son arbitrage et on est obligé au niveau du commissaire du gouvernement de renvoyer pour complément d’enquête, le temps pour que le sommet puisse donner une orientation particulière », pense-t-il.

Pour approfondir :   Dieudonné Essomba : « On ne peut pas aller loin avec un système aussi hypocrite et aussi artificiel ! »

Pour Valere Bessala, « le meurtre de Martinez Zogo était un test » pour préparer un coup d’État.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Logo Equinoxe

Jean Crépin Nyamsi : « La ligne éditoriale actuelle de la télévision Équinoxe est dangereuse et partisane »

Me Jacques Mbouny

Jean Crépin Nyamsi : « Me Jacques Mbouny fait dans la distraction en répondant ainsi à Me Charles Tchoungang »