in

Maurice Kamto : « Les marches appelant au départ de M. Paul Biya ne sont pas des actes d’insurrection… »

04af3f34de2f909b68ae5d07ed6ca171 XL

Le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, Maurice Kamto, initiateur de la marche pacifique non autorisée prévue le 22 septembre 2020 a signé un document avec pour entête « le code du marcheur pacifique, patriotique et républicain », dans lequel il définit les jeux et les enjeux de son initiative à déloger Paul Biya d’Etoudi.

04af3f34de2f909b68ae5d07ed6ca171 XL
Maurice Kamto (c) Droits réservés

Dans ce texte dont lebledprale.com a eu copie, Maurice Kamto, contrairement aux orientations que donne le pouvoir en place à son projet, s’explique : « Les marches appelant au départ de M. Paul Biya ne sont pas des actes d’insurrection, de rébellion, de révolution ou d’hostilité contre la patrie, encore moins des actes terroristes », soutient-il.

Pour approfondir :   Le Renouvellement des bureaux des organes de base du Rdpc commence ce samedi

D’après l’homme politique, cette marche relève plutôt de « l’expression pacifique, de l’exaspération face à un pouvoir qui n’entend ni les supplications ni les pleurs des populations qui souffrent atrocement dans un pays qui se fissure ».

Aussi, peut-on lire, « les marcheurs pacifiques sont des citoyens patriotes, républicains qui rejettent toute violence avant, pendant et après leurs marches ».

Pour convaincre du caractère paisible de ses marches, Maurice Kamto rappelle à ses militants et sympathisants : « Ne jamais oublier que la lutte vise à sauver le pays et non à le détruire ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bobi JMK

Appel au départ de Paul Biya : Christophe Bobiokono se désolidarise de la sortie du Vice-président de la CNDHL

Cameroun : Le corps d’un homme retrouvé au quartier Ngoa-Ekelle