in

Maurice Kamto : « Le 15 janvier résonne toujours en moi et dans le ciel de notre pays »

Le 15 janvier on se rappelle l’exécution de Ouandié, Fotsing, «Wambo le courant », Martyrs de l’indépendance assassinés par la justice aux ordres du tyran Ahidjo en 1971 à Bafoussam.

Maurice Kamto, homme Politique Camerounais et président National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) se rappelle de ce jour qu’il a vécu en direct.

« Ce 15 janvier 1971 j’étais là témoin d’un moment des plus marquants de la geste camerounaise. L’exécution, à Bafoussam, d’Ernest OUANDIE et ses camarades, les jeunes WAMBO “Le courant” et FOTSING Raphaël, qui résonne toujours en moi et dans le ciel de notre pays », écit-il sur twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SMJ Fecafoot

Urgent : Le TAS annule l’élection ayant conduit Seidou Mbombo Njoya à la tête de la fecafoot

Cameroun : Cabral Libii se déclare candidat à la normalisation de la Fecafoot