in

Maalhox annoncé en grande pompe ce soir sur Vision 4

Bidjang

L’artiste de musique urbaine est l’invité du journaliste Bruno Bidjang ce soir dans le cadre de l’émission l’Entretien sur Vision 4.

Bidjang
Annonce de l’émission l’Entretien (c) Droits réservés

La télevision africaine ouvre de nouveau ses portes à Maalhox LeViber, un jour après les manifestations de nombreux artistes camerounais. En mémoire aux victimes du massacre de Kumba et dans l’optique d’appeler à la fin de la crise anglophone, les artistes camerounais se sont en effet donné rendez-vous hier, 1er novembre sur l’esplanade du Lycée bilingue d’Essos à Yaoundé.

Figure de proue du Mouvement des artistes camerounais (MAC) pour la paix dans les régions anglophones, l’auteur de « Ça sort comme ça sort » répondra ce lundi 2 novembre aux questions de Buno Bidjang dans le cadre du programme l’Entretien, diffusé sur Vision 4 à partir de 20h30.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o à propos de Boumal : « Si j’étais un garçon méchant, je l’aurais tué de mes propres mains » 

« Comme les artistes au Nigeria qui ont lancé un mouvement de protestation contre les bavures policières dans leur pays, les stars du showbizz camerounais ont décidé de faire entendre leur voix face à la crise séparatiste. Maintes fois critiquées pour leur silence, elles multiplient aujourd’hui les initiatives pour un retour de la paix», a écrit Bruno Bidjang sur son compte Facebook. « Il est l’un des instigateurs du Mouvement des artistes camerounais (MAC) pour la paix dans les régions anglophones. Un mouvement qui a tenu une manifestation pacifique hier au lycée bilingue de Yaoundé. Maahlox Leviber est l’invité de l’émission L’Entretien de ce soir », indique-t-il.

Pour approfondir :   David Eboutou en colère : « Les journalistes sportifs de la CRTV doivent se faire recycler »

Il convient de noter qu’il y a plus d’un an, le rappeur était déjà apparu sur les antennes de Vision 4. Il avait été reçu par l’ex journaliste de ce média Ernest Obama dans une émission de Décryptage ce jour là, très suivi par les Camerounais.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dix personnes échappent à la mort à Ayos

Accord de prêt pour la construction d’un hôpital régional annexe à Mbalmayo