in

Lutte contre le sida et le paludisme : Les États-Unis vont injecter près de 54 milliards de FCFA au Cameroun

Sidar

Cette nouvelle aide des Etats-Unis au profit du Cameroun intervient deux mois après la première, le 29 mars 2021.

Sidar
Dépistage du Vih (c) Droits réservés

Dans le combat contre le contre le sida et le paludisme, le Cameroun n’est pas seul. Il reçoit de temps en temps, le soutien de pays amis aux rangs desquels, les Etats-Unis.

Le pays de l’Oncle Sam va injecter cette fois-ci près de 54 milliards de francs CFA dans le cadre de la lutte contre ces deux pandémies au pays de Paul Biya.

Se réservant de dévoiler les rouages de ces deux projets, la chargée d’affaires de l’ambassade des États-Unis à Yaoundé, Vernelle Trim FitzPatrick, a, au terme d’une audience ce mardi 1er juin 2021 avec le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, signifié que « Ces deux projets représentent une grande partie de l’investissement du gouvernement américain dans le secteur sanitaire pour aider le peuple camerounais », a déclaré la diplomate à l’issue. Les contours de ces projets n’ont pas été dévoilés.

Il faut noter que le 29 mars 2021, le Réseau camerounais des associations des personnes vivant avec le VIH-sida (ReCAP+) avait reçu du même donateur, plus de 756 millions de FCFA « pour soutenir son travail d’amélioration des systèmes de suivi participatif communautaire des services liés au VIH au cours des trois prochaines années », clarifie Investir au Cameroun.

En 2020 déjà les États-Unis annonçaient avoir introduit plus de 52 milliards de FCFA en guise d’aide au programme de lutte contre le VIH-sida du Cameroun.

En 2019, 530 000 personnes vivaient avec cette maladie au 237. Des chiffres qui peuvent avoir régressé vu les efforts ménagés par pouvoirs publics.

Pour ce qui est du paludisme, à travers l’initiative du président américain de lutte contre le paludisme (PMI), le gouvernement de Washington estime son apport à 48 milliards de FCFA depuis 2017,

Le 25 avril 2021, le pays de Joe Biden n’a pas manqué de saluer « les progrès significatifs » enregistrés par le Cameroun dans la lutte contre le paludisme, maladie qui a emporté 4121 personnes en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yvan Neyou lion

Yvan Neyou justifie son hésitation à rejoindre les Lions par le passé

Mbal

Paul Biya autorise Alamine Ousmane Mey à contracter un prêt pour la construction d’un hôpital à Mbalmayo