in ,

Le philosophe camerounais Ajume Wingo décroche le prix américain Thomas Jefferson 2024

Ajume Wingo, professeur camerounais de philosophie politique à l’Université de Colorado a reçu le prix universitaire Thomas Jefferson 2024. Ce prix récompense élèves ou professeurs qui font « avancer les idéaux » du 3e président américain, rédacteur de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis et notamment que tous les « hommes sont créés égaux », a appris Lebledparle.com.

Pr. Ajume Wingo
Pr. Ajume Wingo - DR

Ajume Wingo, professeur camerounais de philosophie politique à l’Université de Colorado a reçu le prix universitaire Thomas Jefferson 2024. Ce prix récompense élèves ou professeurs qui font « avancer les idéaux » du 3e président américain, rédacteur de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis et notamment que tous les « hommes sont créés égaux », a appris Lebledparle.com.

Originaire de la lignée royale Nso du département de Bui, dans la région du Nord-Ouest, Ajume Wingo a dans ses veines, le Pouvoir. Une notion à laquelle, selon RFI, il consacre une grande partie de ses travaux.

« J’ai écrit sur le péril des systèmes centrés sur les leaders, quand les gens pensent que les problèmes comme les solutions sont liés aux individus. Nous, Africains, cherchons constamment le leader parfait. Cela n’arrivera pas, assure le professeur fraîchement récompensé. 

Quand nous nous concentrons seulement sur le chef, nous passons à côté du véritable enjeu. Nous devons nous concentrer sur le développement de la citoyenneté […]. « Qu’ai-je fait pour mon pays ? » et non pas « qu’a fait mon pays pour moi ? » Tout centrer autour du chef est dangereux pour l’Afrique. », rapporte la chaine de radio.

Pour approfondir :   Armée Camerounaise : 04 Sous-Officiers révoqués par résiliation de contrat d’engagement

Ajume Wingo et la crise anglophone

Parti de Yaoundé où il a été formé, pour les Etats-Unis en 1990, le philosophe Camerounais n’a jamais coupé les ponts avec son pays.  Il plaide pour une résolution pacifique de la crise dans les régions anglophones. Même s’il reconnait les mérites du grand dialogue national de 2019, il souhaite plus de volonté à appliquer les mesures prises.

« Des mesures ont été prises pour résoudre les problèmes. Mais la justice ne doit pas seulement être rendue… il doit être visible qu’elle est rendue, souligne l’universitaire. Or, le gouvernement ne dit pas assez ce qu’il fait.

J’ai même pensé proposer qu’il y ait une sorte de ministre de la Paix nommé par le président pour dire aux gens comment les problèmes sont gérés. »

Pour approfondir :   Cameroun : Messanga Nyamding convoqué au SED !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Moumi Ngamaleu

Lions en Club : Moumi Ngamaleu buteur avec Dynamo Moscow face à Krylia Sovetov

20 mai 2019 - Paul Biya accueilli par le Mindef Beti Assomo au Blvrd du 20 Mai à Yaoundé - Archives Lebledparle.com - DR

20 Mai 2024 : Paul Biya préside le défilé à Yaoundé, voici le programme