in

Lions Indomptables : Fabrice Ondoa incertain face au Nigéria en amical !

ondoa

En stage avec tanière en Autriche pour préparer le match amical qui aura lieu cette semaine face au Nigéria, Fabrice Ondoa s’est blessé à un doigt de la main lors de la deuxième séance d’entraînement.

ondoa
Fabrice Ondoa (c) Droits Réservés

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour Antonio Conceiçao et l’équipe nationale du Cameroun. Après avoir convoqués 26 joueurs pour la période FIFA, l’équipe fanion a tout d’abord perdu Jean Onana(blessé) remplacé par Serge Tabekou. Elle ne va pas non plus enregistrer l’ailier Christian Bassogog et le latéral gauche Olivier Mbaizo car l’un est bloqué par son club en Chine et l’autre n’a pas eu l’obtention de Visa pour rejoindre la tanière en Autriche.

Avec 24 joueurs dans la tanière, l’équipe fanione perd aussi son gardien numéro un Fabrice Ondoa, en l’absence d’André Onana (suspendu). En effet, l’ancien gardien du KV Oostende ou encore récemment du NK Istra en Croatie, s’est blessé au doigt mardi le 01 juin lors de la deuxième séance d’entraînement en préparation pour le match face au Nigéria.

Si les résultats des examens médicaux liés à cette blessure ne sont pas encore connus, il est clair que le portier de 25 ans risque d’être incertain pour la double confrontation face aux Super Eagles.

Il pourrait être remplacé par Bondy Nounkeu de Stoke City ou encore de Simon Omossola du club congolais de l’AS Vita Club ou bien du nouveau de la tanière Denis Epassy de Pas Lamia convoqué par le coach portugais.

Le Cameroun affrontera le Nigéria le 4 et 8 juin prochain dans le cadre des matchs de préparation en vue des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde Qatar 2022 qui a été reporté en septembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

entreprises africaines cameroun

Neuf entreprises camerounaises dans le top 500 des meilleures entreprises africaines

Vaalseero

La nouvelle date du concert tant attendu de Valsero au Zénith de Paris