in

Les causes de la panne électrique survenue au stade de la Réunification de Bépanda

Bepanda Stadium

Le début du second match de la poule D du CHAN 2021 entre le Rwanda et l’Ouganda au stade de la Réunification de Douala, a été perturbé par une courte panne électrique.


Bepanda Stadium
Le stade de la Réunification dans le noir (c) Droits réservés

L’affiche Rwanda-Ouganda a démarré avec 7 minutes de retard (20h07). Pour cause, une panne d’électricité est survenue autour de 19 h 45, au moment où les deux équipes s’apprêtaient à rejoindre le stade vert. L’incident a duré près d’une dizaine de minutes laissant la pelouse et les gradins dans le noir. Les nombreux spectateurs venus assister au match dans l’antre du stade de la Réunification se sont alors mis à scander : « remboursez ». Selon certaines sources parvenues à notre rédaction, la coupure était due à une défaillance des groupes électrogènes. L’énergie distribuée par l’entreprise Eneo a donc été sollicitée en substrat pour pallier ladite défaillance. D’autres sources par contre, font savoir qu’il n’y a point eu de véritable panne mais, une simple erreur de manipulation d’un des responsables de l’éclairage du stade. 

Les langues se délient

Sur la toile, le sujet est devenu le plus commenté. Certains internautes fustigent cette panne et par ricochet, l’incompétence que cela traduit. A contrario, d’autres s’emploient à défendre l’image de leur pays, brandissant que le Cameroun n’est pas un cas isolé. Un argument pas tout à fait infondé. En effet, l’histoire récente du CHAN nous renseigne qu’en 2016 au stade de Huye du Rwanda durant la rencontre Cameroun-Rwanda, un incident électrique similaire avait dicté sa loi. Le Directeur du stade dont la responsabilité avait été établie sera interpelé et ensuite, limogé.  

L’Europe n’est pas en reste

Les pannes électriques dans les stades de football ne datent pas d’hier. Et ce n’est certainement pas demain le dénouement de ce type de pepin d’ordre technique. Le 4 décembre 2019 en Angleterre, le match de Premier League opposant Manchester City à Burnley est interrompu en raison d’une panne électrique. C’est le même scénario au Stade de France lors de la finale de Coupe de France qui mettait aux prises L’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain le 9 août 2020. Les exemples du même acabit sont légions et démontrent à suffisance que le Cameroun n’est pas un territoire à part dans la planète terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

hommes sont stresse

Cinq présumés détourneurs de fonds passent aux aveux et relatent comment ils ont usurpé l’identité de certains fonctionnaires pour percevoir leurs salaires

Meyong chan

Alfred Meyong se prononce sur son trop plein d’enthousiasme durant l’exécution de l’hymne nationale lors du match d’ouverture