in

Les médicaments d’une valeur d’environ 25 millions de FCFA saisis à Maroua

Medicam

Ces produits de contrebande ont été démolis par les éléments de la Douane en service à l’Extrême-Nord du Cameroun.

Medicam
Saisis des médicaments (c) Droits réservés

Des médicaments de contrebande d’une valeur d’environ 25 millions de FCFA ont été saisis par les éléments du secteur des Douanes de l’Extrême-Nord le 7 décembre 2021 à Maroua, en présence du gouverneur de la région, Midjiyawa Bakary, accompagné de son état-major.

Il s’agissait en effet, de 200 cartons de médicaments illicites d’abord mis en fourrières, puis détruits.  Le numéro 1 de l’Extrême-Nord s’est félicité de cette autre action salvatrice de la Douane au moment où la contrebande des produits pharmaceutiques bat de l’aile.

Pour approfondir :   Cameroun : Le Prix Nnanga Kon que vient d’initier le GPAL donne une première réponse à Raoul Djimeli

Après avoir détruit le butin, les éléments de la Douane, en symbiose avec les forces de l’Ordre, se sont montrés, plus que jamais déterminés à tordre le cou à ce fléau, qui, il faut le dire, ne va pas sans conséquences dans la vie des populations de la ville de Maroua, lesquelles encourent des dangers énormes en consommant ces produits nocifs et qui leur sont servis par des personnes non formées en médecine, a déploré l’autorité administrative.

Le gouverneur a profité de cette occasion pour leur rappeler l’importance de s’approvisionner dans les pharmacies en lieu et place de s’abreuver auprès des vendeurs de médicaments de la rue, un autre challenge des pouvoirs publics.

Pour approfondir :   Cameroun : Braquage spectaculaire au domicile du Secrétaire général du Senat


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Larissa et Kate

Larissa Tchinda répond à Kate Djiaha : « On n’est pas obligée de se coucher pour avoir un bon salaire »

Raoul Christophe Bia

Raoul Christophe BIA sermonne encore Steve Fah : « Un blogueur ne peut pas être plus crédible qu’un journaliste »