in

Le Tas confirme Seidou Mbombo Njoya à la Fecafoot, le camp Albert Mbida contrattaque

Mbida Njoya fecafoot

Suite à sa demande de clarification auprès de la Fifa sur l’exécutif légitime à la Fecafoot, le Tas a reconnu dans un courrier publié mercredi soir que l’instance faîtière du football mondial maintient Seydou Mbombo Njoya à son poste de façon intérimaire. Réagissant à cette sortie du Tribunal de Lausanne, la fraction du Sénateur Mbida a annoncé sa riposte.


Mbida Njoya fecafoot
Albert Mbida et Mbombo Njoyo (c) collage photo

Si pour la plupart des observateurs, le Tas à travers sa dernière sortie vient adouber à son tour Seydou Mbombo Njoya, le Comité exécutif provisoire ne choisit pas de voir les choses sous ce prisme-là. Dans un communiqué commis ce jeudi matin, 4 mars 2021, la fraction dirigée par le Sénateur Albert Mbida dit avoir «pris acte de la décision prise par l’Abitre unique dans la procédure TAS 2020/A/7513 Lfpc contre Fecafoot, d’admettre dans ladite procédure l’avocat désigné par M. Seidou Mbombo Njoya, en s’appuyant uniquement sur les déclarations de la Fifa transmises au Tas le 26 février 2021 », indique le document consulté par la rédaction de Lebledparle.com. De leur compréhension, « il ressort de cette décision de l’Arbitre unique que le Tas considère que c’est la Fifa qui maintient M. Seidou Mbombo Njoya à la tête de la Fecafoot».

« la Fifa a violé ses propres statuts»

Le comité exécutif provisoire souligne par ailleurs qu’en agissant ainsi, la Fifa a violé ses propres statuts en occurrence les articles 19 et 5. A cet effet, Abdouraman Hamadou et ses alliés entendent déposer un nouveau recours auprès du Tribunal arbitral du sport pour contester la légitimité du fils du sultan des Bamou à tête de la Fecafoot. « Compte tenu de cette situation, cette décision de la Fifa de reconnaître un exécutif dont l’élection a été annulée par le Tas sera contestée dès demain devant le Tribunal arbitral du Sport à Lausanne en Suisse », conclut le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kinaping

Cameroun : La gendarmerie nationale interpelle neuf présumés kidnappeurs au Nord-Ouest

Bas Chartered Bank

Calibri Calibro et des membres de la BAS manifestent à Standard Chartered Bank pour demander à la structure de ne pas prêter 55 milliards au Cameroun