in

La FIFA condamne la Fecafoot à reverser 207 millions de FCFA à Clarence Seedorf

La FIFA condamne la Fecafoot à reverser 207 millions de FCFA à Clarence Seedorf

La principale raison évoquée par la Fédération internationale de Football Association est « la rupture abusive » du contrat qui liait Clarence Seedorf à la sélection nationale du Cameroun en juillet 2019.

 

La FIFA condamne la Fecafoot à reverser 207 millions de FCFA à Clarence Seedorf
Kluvert et Seedorf (c) Droits réservés

Après le fiasco de la CAN Egypte 2019, la Fédération camerounaise de Football, (Fecafoot) avait annoncé dans un communiqué, le licenciement de Clarence Seedorf du poste de sélectionneur des Lions indomptables, de même que son adjoint Patrick Kluivert.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Clarence Seedorf démis de ses fonctions de Sélectionneur des <a href=”https://twitter.com/hashtag/lionsindomptables?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#lionsindomptables</a> <a href=”https://t.co/o0fDlIZkXv”>pic.twitter.com/o0fDlIZkXv</a></p>&mdash; Fecafoot-Officiel (@FecafootOfficie) <a href=”https://twitter.com/FecafootOfficie/status/1151166196424826880?ref_src=twsrc%5Etfw”>July 16, 2019</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Cette décision jugée arbitraire avait inspiré un recours judiciaire à l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun. Après presque deux ans, l’instance du football mondial s’est prononcée sur ce litige en sommant la Fecafoot de payer 316. 000€ soit 207 millions de FCFA à Clarence Seedorf pour « licenciement abusif du poste de sélectionneur national du Cameroun ».

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>? La FIFA demande à la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) de régler 316.000€ (207 millions de FCFA) à Clarence Seedorf pour son licenciement abusif du poste de sélectionneur du Cameroun en juillet 2019. ?? <a href=”https://t.co/5tk2hSFIGv”>pic.twitter.com/5tk2hSFIGv</a></p>&mdash; AllezLesLions (@AllezLesLions) <a href=”https://twitter.com/AllezLesLions/status/1366106954863702016?ref_src=twsrc%5Etfw”>February 28, 2021</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Ce n’est pas la première fois que le Cameroun est condamné à payer d’énormes sommes d’argent pour s’acquitter des indemnités de licenciement des sélectionneurs des Lions Indomptables. On se souvient que l’allemand Volker Finke avait été dédommagé à des centaines de millions de Francs CFA, après son départ du banc de touche de l’équipe nationale du Cameroun.

Limogé en décembre 2017 par le président du comité de normalisation de la Fecafoot, Me Dieudonné Happi, Hugo Broos avait saisi  la Commission du Statut des joueurs de la FIFA pour réclamer des indemnités pour rupture de contrat abusive.

Débouté en février 2020 par la FIFA, le technicien belge avait saisi la commission de recours de la même instance faitière du football mondial. Et il avait eu gain de cause. La fédération camerounaise de football avait été sommée de verser à l’entraineur Hugo Broos la somme de 1,5 millions d’euros, majorée des intérêts de 5% l’an à partir de décembre 2017au risque de se voir suspendre de toutes les compétitions internationales.

Clarence Seedorf et son ex adjoint Patrick Kluivert, réclamaient près de 5 milliards de francs CFA au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La revue de presse du lundi 1er mars 2021

    Cameroun : La revue de presse du lundi 1er mars 2021

    [Tribune] L'homosexualité en question : Le cas de Shakiro

    [Tribune] L’homosexualité en question : Le cas de Shakiro