in

Le président de la CAF, Patrice Motsepe fait un don de 115 millions de FCFA à l’Église catholique romaine du Cameroun

Le président de la CAF, Patrice Motsepe fait un don de 115 millions de FCFA à l’Église catholique romaine du Cameroun

Le président de la Confédération africaine de football (CAF) l’a fait savoir lors d’un office religieux auquel il assistait ce dimanche à la paroisse anglophone Saint-Joseph de Mvog-Ada, à Yaoundé le dimanche 16 janvier 2022.

Le président de la CAF, Patrice Motsepe fait un don de 115 millions de FCFA à l’Église catholique romaine du Cameroun
Patrice Motsepe devant l’autel (c) Droits réservés

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe a pris part à une messe que disait hier, l’archevêque métropolitain de Yaoundé, Mr Jean Mbarga, à la paroisse anglophone Saint-Joseph de Mvog-Ada dans la capitale politique camerounaise.

A travers la fondation qui porte son nom, le magnat sud-africain de 59 ans n’est pas allé dans ce temple de Dieu en simple fidèle. Il a fait preuve de générosité en faisant un don de 200 000 dollars américains soit 115 025 180 Franc CFA à l’Église catholique romaine du Cameroun.

Le patron de l’instance faitière du football africain était accompagné au cours de cette cérémonie œcuménique, par le secrétaire général de la Caf, Veron Mosengo-Omba.

Le président de la Caf est reparti de la paroisse anglophone Saint-Joseph de Mvog-Ada, bourré de bénédictions du prélat et des fidèles qui ont élevé leurs prières vers le ciel afin que des actes de cet acabit perdurent dans leur communauté religieuse.

Il faut rappeler que le président de la Caf et son épouse sont arrivés au Cameroun le 7 janvier 2022 pour prendre part à la 33ème édition de la Can qui s’est ouverte au stade d’Olembé le 9 janvier dernier et va se refermer le 6 février 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Quand les supporters algériens offrent un maillot à la légende Samuel Eto’o

    Le Mali traine la CEDEAO en justice et accuse la France

    Le Mali traine la CEDEAO en justice et accuse la France