in

Le PCRN interdit de prendre part au défilé du 20 mai

Le partie dirigé par Cabral Libii ou Robert Kona, selon qu’on supporte l’un ou l’autre camp, paie les tensions en son sein depuis plusieurs mois.

Pcrn demission t

Le préfet du département du Mfoundi a adressé une correspondance au responsable départemental du PCRN pour lui annoncé la mise à l’écart du parti politique pour le défilé de la fête nationale. « Tout en saluant votre participation active aux réunions préparatoires du défilé civil des partis politiques dans le cadre de la célébration de la 52e Edition de la fête de l’Unité à Yaoundé. J’ai l’honneur de vous faire connaitre que votre parti ne pourra plus prendre part audit défilé en raison des dissensions dans le parti, susceptibles de perturber l’environnement des festivités », écrit Emmanuel Ndjikdent.

Robert Kona : le président légitime selon le Minat

La lettre du Chef de terre du Mfoundi, intervient après que le Minat ait tranché en faveur de faveur de Robert Kona, dans la bataille qui l’oppose au député Cabral Libbi pour la présidence du PCRN. Le gouvernement semble avoir pris fait et cause pour l’adversaire de Cabral Libii. Selon les « hautes précisions » du ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nnji, transmises au Directeur général d’Elecam, le président du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) est Monsieur Robert Kona, l’un des fondateurs du parti, lit-on dans une correspondance datée du 15 mai 2023 et relayée par Lebledparle.com dans un précédent article.

Pour approfondir :   Grégoire Owona : « Nous devons gagner par la force de l’expérience et la qualité de nos candidats »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hugo Eket 1

Lions indomptables : l’interminable danse Bafia du binational Hugo Ekitite !

Mbeumo

Bryan Mbeumo dans le viseur de Liverpool pour remplacer Mohamed Salah