in

Le ministre de la Défense décrypte la situation sécuritaire du Cameroun avant la rentrée scolaire

Le ministre de la Défense du Cameroun, Joseph Beti Assomo, a mené mardi dernier, une évaluation de la situation sécuritaire en vue de la rentrée scolaire prévue pour le 4 septembre.

Beti Assom
Joseph Beti Assomo (c) Droits réservés

Dans un contexte de préparation à la rentrée scolaire prévu le 4 septembre prochain, le ministre de la Défense du Cameroun, Joseph Beti Assomo, a procédé à une évaluation de la situation sécuritaire du pays. Si des améliorations ont été signalées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le ministre a souligné la nécessité de maintenir la vigilance en raison des menaces persistantes. La région de l’Extrême-Nord reste également sous surveillance en raison de la présence résiduelle de Boko Haram.

Évaluation de la situation sécuritaire

Le ministre Beti Assomo a présidé une réunion de haut niveau rassemblant des responsables militaires et de sécurité ainsi que des membres du gouvernement. L’objectif était d’évaluer la sécurité à l’approche de la rentrée scolaire et de prendre des mesures pour garantir la protection de la population et des établissements scolaires. Si des progrès ont été réalisés dans certaines régions du pays, le ministre a mis en garde contre la complaisance et a rappelé la nécessité de maintenir la vigilance face aux menaces sécuritaires.

Pour approfondir :   Cameroun : Le taux de mortalité du paludisme a chuté entre 2019 et 2023

Persistance des menaces

Le ministre a particulièrement souligné la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, où des conflits internes ont entraîné des défis sécuritaires ces dernières années. Bien que des progrès réalisés ont été réalisés pour rétablir la stabilité, Joseph Beti Assomo a rappelé que des éléments de perturbation subsistent et qu’il est important de continuer à travailler pour maintenir la paix.

Dans la région de l’Extrême-Nord, la menace de Boko Haram reste une souffrance malgré les succès obtenus dans la lutte contre le groupe terroriste. Le ministre a insisté sur la nécessité de maintenir la pression sur ces groupes criminels et de prévenir tout acte de terrorisme ou de violence.

Appel à la prudence

En conclusion de la réunion, le ministre de la Défense a appelé à la prudence et à la vigilance de la part des forces de sécurité et de la population en général. Il a rappelé que la sécurité est une responsabilité collective et a encouragé la collaboration entre les différentes agences de sécurité et sûr les citoyens pour garantir un environnement et stable pour tous.

Pour approfondir :   Russie : Voilà comment faire pour s'asseoir sur 1 million de dollars

Alors que la date de la rentrée scolaire approche, le Cameroun met en place des mesures de sécurité pour assurer le bon déroulement des activités éducatives. Le ministre de la Défense a souligné l’importance de ces efforts et a exprimé sa confiance dans la capacité des forces de sécurité à faire face aux défis actuels. La sécurité reste une priorité alors que le pays se prépare à accueillir les élèves dans un environnement propice à l’apprentissage et à la croissance.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mercredi

La revue de presse camerounaise du mercredi 23 août 2023

Castelletto Trab

Jean-Charles Castelletto veut quitter le FC Nantes !