in

Crise anglophone : Un engin explosif improvisé tue un à Kumbo dans le Nord-Ouest

Crise anglophone : Un engin explosif improvisé tue un à Kumbo dans le Nord-Ouest

L’attaque est survenue dans la matinée du samedi 25 septembre 2021 à Kumbo, chef-lieu du département du Bui dans la région du Nord-Ouest.

Crise anglophone : Un engin explosif improvisé tue un à Kumbo dans le Nord-Ouest
Soldat Soe Mengue (c) Droits réservés

Soe Mengue est tombé arme en main. Le soldat est mort sur le champ à la suite de l’explosion d’un Engin explosif imrovisé(EEI) dissimulé par les hommes armés qui se font appeler « Bui Warriors ».  C’est au passage du véhicule blindé de l’armée que l’EEI a détonné faisant un mort et plusieurs blessés actuellement pris en charge à l’hôpital.  Des sources dignes de foi renseignent que l’attaque s’est produite aux environs de 5 heures du matin, hier samedi 25 septembre 2021.

Rappelons que c’est une énième attaque attribuée aux combattants séparatistes ces deux dernières semaines. Les 12 et 16 septembre, une quinzaine de militaires avaient été massacrés respectivement à Kumbo et à Babessing, région du Nord-Ouest, selon les sources d el’Armée. 

Rendu sur le terrain après ces évènements tragiques, le ministre délégué à la présidence de la république en charge de la Défense, Joseph Beti Assomo, a reconnu que les hommes armés sont en possession d’un matériel sophistiqué et sont, par ricochet, soutenus par des forces exogènes.

Le membre du gouvernement a indiqué que les forces de défense déployées sur le terrain vont nécessairement revoir leur tactique au vu des nouvelles formes d’attaques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Toko Ekambi sous le maillot de Lyon

    Karl Toko Ekambi se mue en sauveur de l’Olympique Lyonnais (vidéo)

    André Onana : « 15 clubs me veulent »

    André Onana : « 15 clubs me veulent »