in

Le Directeur de l’Hôpital central de Yaoundé, Pr Pierre Joseph Fouda, dénonce une cabale contre sa personne

Centeror

Il est intervenu au journal de 13 h ce 28 septembre 2021.

Centeror
HCY (c) Droits réservés

Face au Dr François Marc Modzom ce jour, Directeur de l’Hôpital central de Yaoundé, Pr Pierre Joseph Fouda, est revenu de fond en comble sur l’incident survenu dans la structure hospitalière qu’il dirige le 24 septembre dernier.

La famille d’un jeune patient décédé à l’HCY a fait tout un scandale, accusant les médecins d’avoir prélevé les organes du défunt âgé de 22 ans.

Comme il l’a mentionné dans un communiqué rendu public le même jour de la survenue de ces évènements, le Pr Fouda a réitéré que le malade avait été reçu le 10 septembre 2021. Après les soins, il sorti sans avis du médecin et revient quelques jours après.

Pour approfondir :   Siméon Roland Ekodo Mveng : « Un lion indomptable du Cameroun un ambassadeur du multiculturalisme »

La situant nécessitant une opération, le jeune homme va malheureusement décéder. Le Directeur précise que le travail des médecins a été fait « dans les règles de l’art ».

Il regrette donc que des gens profitent de l’occasion pour monter une cabale contre sa personne pourtant, en tant qu’ainé du métier, il ne saurait se livrer aux pratiques dont il est sujet.

Pour faire simple, « Je souhaite que la famille amène son médecin légiste pour faire éclater la vérité sur cette affaire », a-t-il suggéré.

Au passage, le médecin de haut vol a rappelé que l’HCY reçoit chaque année, des milliers cas de patient issues des couches défavorisées comme cela a été le cas avec le patient dont la mort continue d’alimenter les débats : « Ce qu’ils n’ont pas dit c’est qu’ils n’ont même pas Achter les draps », déplore-t-il, voulant signifier que l’hôpital a pris la grande partie des charges.

Pour approfondir :   Mort des quadruplés à l’hôpital central de Yaoundé : Pour Manaouda Malachie, il n' y a pas eu de « scandale »

Sur cette affaire, tout le monde attend impatiemment les résultats de l’enquête instruite par le Minsanté, Manaouda Malachie le 26 septembre dernier.

Affaire à suivre…


One Comment

Leave a Reply
  1. Jusqu’à present le dossier sur le décès tragique du jeune Ayissi mengue hilaire du 19 septembre 2021 à l’hopital central de yaoundé demeure sans suite et le corps du regretté mémoire repose toujours à la morgue dudit hopital.le Directeur Fouda joseph et ses acolytes restent en liberté et la famille attend toujours que justice soit rendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

abala

Vente des médicaments de la rue : L’Ordre des pharmaciens appelle à la répression

Bedigos

Célestin Bedzigui au sujet d’Owona Nguini : « Ce Pr veut induire les responsables de nos Forces de Défense dans l’erreur »