in

Soupçons de trafic d’organes à l’Hôpital central de Yaoundé : Le procureur de la République ordonne l’autopsie sur le corps de Hilaire Ayissi

Manouser

Selon le quotidien national bilingue Cameroon Tribune, l’autopsie ne s’est pas encore déroulée en raison de l’absence des responsables de la dépouille et du médecin légiste.

Manouser
Manaouda Malachie et les resposnables de l’HCY (c) Droits réservés

La famille n’ayant pas eu « assez de temps pour se préparer », l’autopsie ordonnée par le procureur de la République sur le corps d’Hilaire Ayissi Mengue, a été renvoyée au 8 octobre 2021.

Ce sont les résultats de l’autopsie que le jeune de 22 ans décédé le 19 septembre à l’Hôpital central de Yaoundé (HCY) dans des circonstances troubles, vont confirmer ou infirmer soupçons de de trafic d’organes humains qui pèsent sur l’HCY.

Intervenant au microphone de la Crtv il y a quelques jours, le directeur de ladite structure sanitaire publique a émis l’idée que ce soit les proches du défunt qui amènent le médecin légiste.

« Les autorités et moi avons saisi le procureur de la République et une autopsie sera faite. Je souhaite que ce soit le médecin légiste de la famille qui la fasse. Nous ne voulons pas être juge et partie », avait indiqué le Pr Pierre Joseph Fouda.

Pour sa part, le ministre de la Santé publique qui avait instruit l’ouverture d’une enquête le 26 septembre dernier, deux jours après le soulèvement de la famille à l’hôpital central de Yaoundé où avait été gardé le corps. Il a par la suite, rendu une visite de compassion à la famille.

Ce 29 septembre le membre du gouvernement a assuré avoir pris les mesures pour accompagner l’enquête ouverte.

 « La commission d’enquête devra travailler à savoir qui a fait quoi, et lorsque les responsabilités seront établies, chacun devra répondre », a-t-il rassuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le 5 octobre 2021

Cameroun : La revue de presse du mardi 5 octobre 2021

Facebooker

Après la panne mondiale survenue sur Facebook, WhatsApp et Instagram, les choses reviennent peu à peu à la normale