in

Le Conseil de sécurité de l’ONU en visite dans les prochaines semaines au Cameroun

Le Conseil de sécurité de l’ONU en visite dans les prochaines semaines au Cameroun

Le Conseil de sécurité des Nations unies doit se rendre dans les prochaines semaines au Nigeria, au Cameroun et au Tchad, frappés le groupe terroriste Boko Haram.


Le Conseil de sécurité de l’ONU en visite dans les prochaines semaines au Cameroun
Le Conseil de sécurité de l’ONU – DR

« il s’agit autant d’une question de paix et de sécurité internationale que d’une crise humanitaire », indique le diplómate britannique Matthew Rycroft. C’est la preuve que la situation des trois pays frappés par Boko Haram, préoccupe princialement l’instance mondiale dé sécurité. Les émissaires des quinze pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU doivent donc se rendre dans le nord-est du Nigeria ainsi qu’au Cameroun et au Tchad. Cette visite, devrait avoir lieu en février ou en mars.

Selon le patron des opérations humanitaires de l’ONU, Stephen O’Brien. « Ce qui a commencé comme une crise sécuritaire est aussi devenu une crise alimentaire et de nutrition majeure ». ce dernier, ajoute que c’est : « l’une des plus importantes crises humanitaires dans le monde ».

En termes de statistiques, L’insurrection islamiste de Boko Haram a fait près de 2,5 millions de déplacés en sept ans dans la région du lac Tchad. En 2016, les besoins humanitaires définis par l’ONU pour la région, estimés à 739 millions de dollars, n’ont eux été financés qu’à hauteur de 49%.

Les chiffres vont s’accroitre pour 2017, l’institution estime ces besoins à 1,5 milliard de dollars, soit le double le l’année précédence. Un signe de l’intensification de la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    « Save Our Agriculture »

    Cameroun : « Save Our Agriculture » en course pour le prix de la start-up africaine de l’année 2017

    Koffi Olomidé, en séjour au Cameroun refuse d’accorder une interview à Tchop Tchop et «Jambo»

    Koffi Olomidé, en séjour au Cameroun refuse d’accorder une interview à Tchop Tchop et «Jambo»