in

Cameroun-Culture: Ledoux Marcellin, un exemple parfait d’intégration et d’unité nationale

Ledoux-Marcelin-artiste-musicien-camerounais

Originaire des hauts plateaux dans la région de l’Ouest Cameroun, l’artiste musicien Ledoux Marcellin excelle dans un rythme qui à priori n’est pas le sien, le Bikutsi. En prélude à la célébration de la 46ème fête nationale de l’unité qui magnifie l’union des camerounais malgré les diversités ethniques, tribales et culturelles, lebledparle.com a décidé de vous présenter cet artiste qui est un bon exemple d’intégration nationale.


Ledoux-Marcelin-artiste-musicien-camerounais
Ledoux Marcelin, artiste musicien camerounais-DR

Dans sa quatrième et dernière livraison musicale baptisée « explosion », parue en 2016, Ledoux Marcelin  chante aussi bien en ‘’Ewondo’’, en ‘’Douala’’ et en ‘’Bamileké’’. L’album est un savant mélange des rythmes Bikutsi, Makossa et Magambeu (rythme  bamileké). Le  titre «Où est ton problème sur ça » dont le vidéogramme vous est proposé au bas de cet article, est une véritable invite au vivre ensemble dans le dépassement des origines ethniques respectives.

Ledoux Marcellin se fait remarquer au cours des années 2003/2004 dans le groupe «Les Maquisards New look» aux côtés de Majoie Ayi et de Valery Medjo. Dans ce groupe, il excelle à la chanson avec pour la particularité qu’il chante en plusieurs langues du pays. En 2005, Patou Bass, Membre fondateur des « Maquisards new look »,  sort son premier album et fait appel à Ledoux Marcelin pour un featuring  dans la chanson « Sans toi ». La voix du jeune artiste captive et séduit. La chanson connait un succès et apporte une couleur nouvelle au Bikutsi

Pour approfondir :   Djany revient avec le clip du morceau "à l'aise" (Vidéo)

ledoux marcelin seugue.jpg

En 2007, Seugue Ledoux Marcelin de son nom complet, décide de se lancer dans une carrière solo. Il met sur le marché discographique son premier album intitulé « Reviens ma poupée». L’opus est un carton et Ledoux Marcelin est sacré « Révélation Bikutsi 2007» au Cameroun. En 2009, le jeune chanteur camerounais et excellent danseur met sur le marché du disque, son deuxième album « pincé-déroulé», une autoproduction. Puis, vint en 2011 «Ma Copine », le 3è album. L’opus est dansant avec des messages édifiants à l’endroit des jeunes filles à qui le chanteur demande de « réfléchir » avant de « céder ». Des messages pédagogiques et didactiques qui font du Bikutsi de Ledoux Marcelin, une musique à la fois festive et engagée. Au fil des ans et à coup de tubes, Ledoux Marcelin a su s’imposer comme artiste Bikutsi, genre musical qu’i n’a rein n’avoir avec ses origines.

Pour approfondir :   Après Canal 2 international, Maahlox Le Vibeur s’attaque à Trace Africa

Ce n’est donc pas un fait du hasard si Ledoux Marcelin est a chaque fois et ce depuis une décennie, parmi les invités du couple présidentiel Paul et Chantal Biya, à chaque édition de la fête de l’unité.

https://www.youtube.com/watch?v=NVfWeHLzq2Y


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Samuel Kleda

Cameroun /Crise anglophone : Les Évêques du Cameroun appellent à l’arrêt de violences dans le Nord-Ouest et Sud-ouest

Armee Nigeria

Cameroun: L’armée nigériane invitée ce 20 mai 2018 au Cameroun