in

Le Camerounais Ebenezer Kepombia représente le Cameroun dans la série panafricaine « Ma grande famille »

Mintoumba

Ebenezer Kepombia alias Mitoumba, le réalisateur et acteur Camerounais fait partie des meilleurs acteurs africains retenus pour figurer dans la deuxième saison de la série télévisée « Ma Famille » devenue « Ma grande Famille ».

Mintoumba
Le Camerounais Ebenezer Kepombia et l’Ivoirienne Akissi Delta en Cote d’Ivoire – DR

Cette nouvelle saison produite par Canal Plus et réalisée par l’ivoirienne Akissi Delta regroupera toute la crème des acteurs de l’Afrique Francophone : c’est la principale innovation de cette saison dont la production a démarré le 25 juin en cote d’ivoire.

Comédie dramatique, sentimentale, et pleine de romance « Ma famille » a été crée par l’actrice Ivoirienne Akissa Delta. Et dans cette nouvelle saison on aura toujours droit à la même sauce avec comme acteur principal Bohiri et ses micmac avec les femmes. Mais contrairement aux épisodes précédents, le film est tourné dans plusieurs  pays : Burkina, Mali, Bénin, Togo, Sénégal.  Toutes les nationalités issues de l’Afrique francophone se retrouveront. » Ce sera un creuset de diversité culturelle africaine car, en plus des Mauritaniens, il y aura aussi des acteurs congolais, gabonais etc, avec plusieurs acteurs qui viendront aussi de l’Afrique centrale. Mais le coup de cœur sera pour moi, la Mauritanie qui fera son entrée au sein de l’équipe de Ma Famille.  » affirme Akissa Delta au magazine news.abidjan.net.

Pour approfondir :   [Vidéo ] ‘’BASTILLE DAY’’ le film de J. Watkins en avant-première à l’ouverture de CanalOlympia Yaoundé au Cameroun

Réalisateur des séries à Succès « Foyer polygamique », Ennemis intimes »,  « Foyer Polygamique », « Cercle Vicieux », « La reine Blanche » etc. C’est  une nouvelle aventure qui démarre pour cet enseignant de littérature qui a du abandonner la craie dans le début des années 2000 pour se lancer dans le cinéma, alors que secteur peinait a démarrer. En 2015 ce scénariste comptait parmi les quatre Camerounais dont les productions cinématographiques étaient en compétition au  Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Domestiques africaine au moyen orient

Cameroun: 70 filles victimes de trafic humain à destination du Moyen-Orient retrouvées

Eric Kouatchou journaliste canal 2 menacé de mort

Cameroun : Eric Kouatchou un journaliste CANAL 2 menacé de mort, voici les circonstances