in

Le Cameroun investira plus de 22 milliards de FCFA pour lutter contre la crise alimentaire d’ici 2024

Le Cameroun alloue 38 millions de dollars pour lutter contre l’insécurité alimentaire en 2024.

Le Cameroun investira plus de 22 milliards de FCFA pour lutter contre la crise alimentaire d'ici 2024
Le Cameroun investira plus de 22 milliards de FCFA pour lutter contre la crise alimentaire d'ici 2024 (c) DR

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbaïrobe, a annoncé que le Cameroun prévoit de consacrer 38 millions de dollars (soit un peu plus de 22,77 milliards de FCFA à la valeur actuelle du dollar américain) pour lutter contre l’insécurité alimentaire dans le pays en 2024. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du Projet d’urgence de lutte contre la crise alimentaire (Pulca), financé par la Banque mondiale à hauteur de 100 millions de dollars (soit plus de 59 milliards de FCFA).

Renforcer la sécurité alimentaire et les capacités de production

Le projet vise à soutenir les populations en situation de crise alimentaire en leur apportant une assistance humanitaire, tout en renforçant leurs capacités de production. Il prévoit également d’améliorer les infrastructures communautaires afin de faire face aux effets négatifs du changement climatique. Le ministre a souligné l’importance de cette initiative pour répondre aux besoins des populations touchées par l’insécurité alimentaire.

Pour approfondir :   Cameroun : Paul Biya réglemente la comptabilité publique

Le projet Pulca couvrira les régions du Nord, de l’Extrême-Nord, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest, de l’Adamaoua et de l’Est. Selon les résultats du Cadre harmonisé des zones à risque et d’identification des populations en insécurité alimentaire et nutritionnelle au Cameroun, dévoilés le 11 décembre dernier, 2,9 millions de personnes (soit 10,6% de la population) sont en insécurité alimentaire dans le pays. Les régions ciblées sont particulièrement touchées par des facteurs tels que la hausse des prix des intrants, la flambée des prix des denrées alimentaires, les conditions météorologiques extrêmes, la destruction des cultures par les chenilles, la dévastation des champs par les éléphants et la crise sociopolitique dans les régions anglophones.

Pour approfondir :   Maurice Kamto est à Paris pour e concert de Valsero

Des mesures pour améliorer les moyens de subsistance

L’enveloppe de 38 millions de dollars permettra d’améliorer les moyens de subsistance et de subvenir aux besoins alimentaires et nutritionnels de plus de 260 000 personnes en situation d’insécurité alimentaire et de vulnérabilité. De plus, elle soutiendra 159 000 agriculteurs, éleveurs et pêcheurs touchés par la crise dans les régions concernées. Cette initiative vise à atténuer l’impact de l’insécurité alimentaire et à renforcer la résilience des populations locales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jacques Chirac et le chancelier allemand Helmut Kohl, en 1987.

Gabriel Attal, voici les 10 premiers ministres français les plus jeunes de l’histoire !

cabral libii tombe le maasque

La nomination de Gabriel Attal en France suscite les critiques de Cabral Libii sur le régime de Biya