in ,

Le Cameroun emprunte 47 milliards auprès de la BAD pour la réalisation d’un nouveau pont qui va le relier à la Guinée Equatoriale

Cet emprunt financier marque une étape importante de franchie, dans le projet de construction d’un pont sur le fleuve Ntem, qui doit relier Campo (Cameroun) et Rio Campo (Guinée équatoriale).

Pont Ntem
Cameroun-Guinée Equatoriale (c) Droits réservés

C’est un projet régional de facilitation du transport et du commerce sur le corridor économique Cameroun-Guinée équatoriale-Gabon, qui est en discussion depuis des années entre les deux pays voisins. Le 29 novembre 2023, le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé un prêt de 73,44 millions d’euros au Cameroun, soit environ 47,4 milliards de Fcfa (dont 31,8 milliards pour la BAD et 16,02 milliards pour le FAD), pour la réalisation de cette infrastructure.

L’on ne sait pas encore quelle sera la contribution financière de la Guinée équatoriale, mais on peut supposer que les deux pays de la Cemac ont fini par se mettre d’accord sur le tracé du pont. Ce projet intégrateur avait été validé lors de la table ronde de financement de Paris 2020, et avait fait l’objet d’un entretien entre le président camerounais Paul Biya et Baltasar Engonga Edjo (actuel président de la Commission de la Cemac), alors ministre d’Etat à la Présidence chargé de l’Intégration régionale en Guinée équatoriale, le 28 mai 2021. Ce dernier avait annoncé qu’il venait de discuter avec le chef de l’Etat camerounais pour accélérer les formalités administratives et le déblocage des fonds nécessaires au démarrage des travaux de construction de ce grand projet. Les entreprises qui seront chargées de la construction du pont n’ont pas encore été révélées. Cependant, selon l’Etude d’impact environnemental et social (Eies) réalisée par le Minepat, le coût prévisionnel des indemnisations s’élève à 186,426 millions de Fcfa.

Pour approfondir :   La gendarmerie nationale démantèle une clinique spécialisée dans les interruptions volontaires des grossesses à Yaoundé

Début imminent des travaux

La BAD indique que le début effectif du projet est prévu en décembre 2023, et sa fin en novembre 2028, soit une durée de 5 ans. Le pont permettra d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays, de réduire le temps de parcours, les coûts de transit et de transport le long du corridor multinational Yaoundé-Bata-Libreville. Il pourrait aussi favoriser le développement d’un hub industrialo-portuaire dans la zone comprise entre le port en eau profonde de Kribi et celui de Bata. Le prêt accordé par la BAD au Cameroun va probablement augmenter la dette du pays envers cette institution bancaire panafricaine.

Pour approfondir :   Innovation: Un camerounais vient de créer un réseau social 100% africain appelé « Dikalo »

Selon la Caisse autonome d’amortissement (CAA), la BAD était le 3e prêteur multilatéral du Cameroun à fin septembre 2023 (après la Banque mondiale et le FMI) avec une enveloppe de 632,8 milliards de Fcfa, en hausse de 103,8 milliards de Fcfa par rapport à l’année précédente.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eko Belinga

Coup de tonnerre : Jean Pierre Amougou Belinga et Maxime Eko Eko bientôt libres ?

Nkoudou Georges

Arabie Saoudite : Georges-Kevin Nkoudou devient le challenger principal de Cristiano Ronaldo