in

Lavoisier Tsapi : « Célestin Djamen ne milite plus pour des convictions politiques, il cherche l’argent »

Lavoisier Tsapi : « Célestin Djamen ne milite plus pour des convictions politiques, il cherche l’argent »

L’émission Dimanche avec vous du 20 décembre 2020 a accueilli Lavoisier Tsapi. L’homme politique s’est notamment exprimé sur son ancien camarade du SDF, Célestin Djamen.


Lavoisier Tsapi : « Célestin Djamen ne milite plus pour des convictions politiques, il cherche l’argent »
Tsapi et Djamen (c) Collage photo

Lavoisier Tsapy se souvient des années où Célestin Djamen et lui appartenaient à la même formation politique.  « Il a été quelqu’un du SDF au même titre que moi, il a été quelqu’un qui défend les idéaux du SDF. Il a commencé ce militantisme en France avant de venir continuer au Cameroun. J’ai eu à faire un commentaire sur lui, nous nous sommes retrouvés sur un plateau Stv, je ne regrette pas ce que j’ai dit ce jour-là, c’est un constat que j’ai fait non seulement sur lui, mais sur de nombreux camarades politiques », a-t-il souligné.

Par la suite, il dit ne pas comprendre pourquoi Djamen est parti du SDF. « Je trouvais injustifié sa démission du Sdf, puisqu’au congrès de 2012, Djamen n’avait pas compéti, pour être vice-président du Sdf, parce qu’il n’avait pas l’argent de la caution. Il a connu plusieurs autres déboires par manque d’argent. Après ce congrès-là, quand il ne parvient pas à être membre du bureau national, il y a un poste qu’on crée, secrétaire national au droit de l’homme et le président national Fru Ndi a désigné Célestin Djamen, jusqu’à sa démission du Sdf, Djamen n’a jamais produit un rapport sur la situation des droits de l’homme au Cameroun », ajoute l’avocat.

Comment Djamen est devenu Conseiller municipal

 « Quand on arrive aux élections municipales et législatives de 2013, Djamen veut être candidat à la députation il n’a pas les moyens pour payer sa caution. Ce que je dis n’est pas faux, Djamen n’a pas un emploi, il n’a pas un salaire mensuel. C’est le président Joshua Osih qui lui a donné les moyens de constituer un dossier pour les municipales et qui lui a donné de l’argent pour sa caution (50 000 FCFA).  C’est Joshua Osih qui permet à Djamen d’être élu conseiller municipal. Djamen n’avait pas raison de démissionner du SDF », relate Maître Tsapi.

« Célestin Djamen a choisi sa voie, là où, il va, il milite plus pour chercher uniquement de l’argent. Ce ne sont pas les convictions politiques qui guident son chemin », affirme-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Abdouraman Hamadou Baba détruit le président de la FECAFOOT : «Seydou Mbombo Njoya ne connait pas le football»

    Abdouraman Hamadou Baba détruit le président de la FECAFOOT : «Seydou Mbombo Njoya ne connait pas le football»

    Un pompier gravement blessé au cours d’une opération à Douala