in

Les causes de la rareté de certaines marques de gaz domestique dévoilées par le gouvernement et la SCDP

Il n’existe pas de pénurie de gaz domestique en ce moment au Cameroun, mais un problème d’emballages non conformes, a appris Lebledparle.com.

Gaz domestique
Gaz domestique-DR

Depuis quelques semaines, la rareté de certaines marques de gaz domestique sur le marché camerounais inquiète les consommateurs. Face à cette situation, le gouvernement a tenu à clarifier la situation et à rassurer les populations. Les autorités affirment qu’il n’y a pas de pénurie de gaz domestique au Cameroun. Le pays dispose d’un stock suffisant pour répondre à la demande nationale. Cependant, la Société camerounaise des dépôts pétroliers (Scdp) a pris la décision de ne plus enfuter les bouteilles de gaz dont les emballages ne garantissent pas la sécurité.

Des bouteilles non conformes

Certains marqueteurs de gaz domestique utilisent des bouteilles qui ne respectent pas les normes de sécurité en vigueur. Face à ce risque potentiel pour les consommateurs, la Scdp a décidé de refuser l’enfutage de ces bouteilles défectueuses. C’est la raison pour laquelle certaines marques, telles que MRS, Ola gaz, Tradex et Glocal gaz, sont actuellement absentes du marché.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Quatre séparatistes neutralisés à Bambalang dans le Nord-Ouest

Le gouvernement et la Scdp travailleraient en collaboration avec les marqueteurs concernés pour mettre à jour les bouteilles non conformes. Les autorités affirment que la situation devrait revenir à la normale très prochainement. Selon nos confrères de Stop Blablacam, une subvention de 63,6 milliards de francs CFA a été prévue pour 2024, dont 43,6 milliards de francs CFA seront consacrés au gaz domestique pour pallier à tout éventuel problème dans le secteur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tchad

Le Tchad intègre le top 5 des plus grands clients du Cameroun : découvrez le classement complet

Biere Camer

Voici pourquoi certaines bières sont devenues rares sur le marché