in

La revue de presse camerounaise du vendredi 17 février 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci une fois de plus de vous connecter à lebledparle.com pour lire votre revue de la presse quotidienne. Comme tous les matins, découvrez ci-dessous, l’essentiel des informations disponibles en kiosque ce jour.

Presentation1 1

L’enquête  l’assassinat de Martinez Zogo se poursuit. Et l’étau se resserre autour des personnes soupçonnées d’avoir fomenté l’enlèvement et le meurtre du journaliste. Selon le quotidien L’Info à chaud, les suspects seront encore interrogés au Secrétariat d’État à la défense ce vendredi 17 février 2023. Jean-Pierre Amougou Belinga, suspecté d’être le commanditaire de l’enlèvement, ainsi que Justin Danwe, qui a avoué avoir mené l’opération et a mis en cause l’homme d’affaires lors de l’un de ses interrogatoires, ont ainsi été reconduits au SED, après avoir été déférés devant le tribunal militaire, qui a demandé l’audition du ministre Laurent Esso.

Selon Émergence, le commissaire du gouvernement près le tribunal militaire a réclamé, le 14 février, un complément d’enquête au secrétariat d’État à la Défense (SED), dans l’affaire Martinez Zogo, dont les principaux suspects sont, l’homme d’affaires et magnat des médias, Jean-Pierre Amougou Belinga et Maxime Eko Eko, commissaire divisionnaire et patron de la Direction générale de la recherche extérieure (DGRE). Notre confrère explique ce matin, ce à quoi renvoie l’expression « complément d’enquête ».

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 14 mars 2024

Le journal Le Calame nous met sur les traces du célèbre journaliste, du quartier Essos, au village Nkol-Kondi, pour nous présenter « l’autre Martinez Zogo qu’on ne connait pas ».

Décédé le 21 janvier dernier à l’hôpital de la Caisse à Yaoundé, les obsèques du désormais ex-ministre des Mines, Gabriel Dodo Ndoke se tiennent du 17 au 18 janvier 2023. À en croire Essingan en kiosque, la région de l’Est demande des clarifications sur la disparition subite de leur fils, dont ils suspectent d’avoir été assassiné sur fond d’empoisonnement.

« Monouna Fotsou, le vieux ministre des jeunes », c’est le titre qui fait la grande Une du journal La Voix des Jeunes en kiosque ce matin. Dans sa page 3, le journal regrette que dans un pays peuplé d’environ 70% des jeunes, dont l’âge oscille entre 15 et 35 ans, aucune tête issue de cette tranche d’âge au sein de l’appareil gouvernemental. Les détails à lire dans le journal.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 mars 2022

EcoNews parle de la complexité autour du financement de la SND 30. Selon ce confrère, le gap pour financer cet important programme économique au cours des sept prochaines années est de 15 000 milliards de FCFA.

Merci chers abonnés, d’avoir été des nôtres une fois de plus ce matin. À lundi pour une nouvelle édition de la revue de la presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

KTE

Karl Toko Ekambi marque après 5 mois de disette

martinez

Cameroun : Liste des individus officiellement inculpés dans l’enlèvement et l’assassinat de Martinez Zogo