in

La revue de presse camerounaise du jeudi 8 juin 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler encore votre confiance ce matin en vous connectant sur lebledparle.com pour lire votre revue quotidienne de la presse locale. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations disponibles dans les kiosques au Cameroun ce matin.

mercredi 7 juin 2023

Notre chemise s’ouvre sur le journal Génération Libre qui présente à sa grande Une, Arsène Tema Biwole comme « une référence nationale, un modèle de réussite pour la jeunesse », camerounaise. À en croire le bihebdomadaire,  l’ingénieur nucléaire et physicien camerounais a intégré le Massachusetts Institute of technology pour la réalisation de projet. Plus de précisions à lire dans le journal.

Le Point fait le point sur le déroulement des examens officiels dans l’enseignement secondaire au Cameroun. Selon lui, dans le cadre du déroulement des examens scolaires de fin d’année, la ministre des Enseignements secondaires, « ne s’est pas départie de son habitude d’aller à travers le territoire national, pour démontrer à Paul Biya qu’elle existe et qu’elle travaille bien. Mais de là à insulter les populations du Nord par son habillement qui frise l’indécence… », Peut-on lire.

Le Témoin questionne le silence du gouvernement autour des accusations d’homosexualité dont les chaînes canal +, font face depuis quelques jours. D’après le journal Le Témoin, plusieurs programmes d’enfants diffusés sur cette chaîne sont clairement tournés vers la pratique de l’homosexualité au mépris du code de procédure pénale qui condamne fermement cette abomination. Les parents se plaignent sous cape, sans savoir à quelle porte frapper. Dans les dédales d’une importation diabolique.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du lundi 22 janvier 2024

L’Info à Chaud nous plonge dans le directoire national du MRC, pour nous dévoiler les dessous de l’exclusion de Me Tamfu. Dans les colonnes du journal, Jean Bonheur Tchouafa, secrétaire national délégué chargé de l’éducation de base et secondaire, de l’éducation civique et de l’hygiène publique, révèle les dessous de l’exclusion du Directoire national du MRC, de son camarade Me Tamfu Richard, Secrétaire national chargé de la réforme et de la modernisation de l’État.

Cameroon Tribune, nous apprend que sept diplomates ont été accrédités au Palais de l’Unité. Il s’agit des ambassadeurs désignés de l’Union européenne, d’Égypte, des États-Unis d’Amérique, de la République du Congo, du Brésil, de la République Centrafricaine et hauts commissaires du Nigeria. Ils ont présenté leurs lettres de créance hier au président de la République Paul Biya.

The Politics parle des vérités et non-dits de la tournée européenne du 20e roi Bamoun. Selon le journal, le Sultan Mouhammad-Nabil Mforifoum Mbombo Njoya va effectuer une tournée européenne du 8 au 26 juin 2023. Cette tournée qui se déroule au moment de la commémoration des 90 ans de la disparition du sultan Njoya Ibrahim décédé le 30 mai 1933. The Politics offre à ses lecteurs un entretien exclusif avec Nji Alain Othon chef de la communication du roi Nabil de France.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 27 avril 2023

Mutations en kiosque ce matin nous parle de l’interminable recrutement à la Beac. Selon le quotidien Mutations, le bras de fer se poursuit entre le gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale et le Comité ministériel de l’Union monétaire au sujet de l’embauche des agents d’encadrement supérieur. Le président en exercice de la Cemac instruit la convocation d’une session extraordinaire de l’Umac.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin cette revue de presse ce matin. Merci de nous de nous avoir revisités ce matin. À demain pour une nouvelle édition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Evan Ndicka

OFFICIEL ! Le défenseur camerounais Evan Ndicka choisit de jouer pour la Côte d’Ivoire et a été convoqué

Owona Nguini

Owona Nguini : « La politique de régulation des relations intercommunautaires ne saurait se limiter à une campagne contre les discours de haine »