in

La revue de presse camerounaise du jeudi 8 février 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans  les journaux parus en kiosque ce 8 février 2024.

Les Unes en kiosque

Liberation de Marafa – Lettre de François Hollande : L’interférence. L’ancien président français, François Hollande, entend une fois de plus peser de son poids en faveur de la libération de l’ancien secrétaire général de la présidence du Cameroun, Marafa Hamidou Yaya, emprisonné à Yaoundé depuis 2012. Cette intervention confirme l’intention qu’ont toujours certains groupes de pression français et américains de se mêler de la politique inté- rieure camerounaise. (Source : Le Point).

Produits pétroliers raffinés : L’État subventionne toujours. Assurance donnée, ce 6 février à Yaoundé, par le ministre du Commerce, lors de la conférence de presse conjointe Mincom –Minee – Mincommerce – Minfi – Mintranports – Mintss. Luc Magloire Mbarga Atangana, concret et réaliste, fait savoir que le gouvernement n’abandonne pas les populations. Il rappelle également que la revalorisation ne concerne pas le gaz domestique et le pétrole lampant. Ces produits dits sensibles, entre autres, continuent d’être subventionnés à hauteur respectivement de 4715 F la bouteille de 12,5 kg et 293 F le litre, afin de soutenir les ménages. (Source : La Météo)

Salon de l’entreprise : 1103 exposants déjà enregistrés à Promote. Ils sont composés de plus de 700 PME locales et étrangères, des grandes entreprises, des organismes des Nations unies, des institutions sous régionales et de diverses administrations publiques. (Source : Le Financier d’Afrique)

Mandat du gouverneur : Du bruit à la Beac. Échange épistolaire houleux entre le di- recteur général du contrôle général et le vice-gouverneur sur la fin du magistère d’Abbas Mahamat Tolli. Pression sur les chefs d’État de la Cemac. (Source : Mutations)

Pour approfondir :   Paul Atanga Nji : « Les sécessionnistes qui ne voudront pas déposer les armes, vont se heurter à la détermination de nos forces de défense »

Gouvernement de la Beac : Fin de mandat sous-tension. Alors que la Conférence des Chefs d’Etat de la Cemac n’a pas encore procédé à la nomination d’un nouveau gouverneur à la Banque des États de l’Afrique Centrale, Blaise Eugène Nsom, directeur général du contrôle général de cette institution, a dans une correspondance signifié la vacance à ce poste. Une initiative considérée par le gouverneur sortant, Abbas Mahamat Tolli, et son vice, Michel Dzombala, comme une provocation de trop. (Source : L’Economie)

Super, gasoil et kérosène : La Sonara va disposer d’une unité d’hydrocraquage. Sur très haut accord du chef de l’Etat, Paul Biya, le nouveau procédé de l’entreprise étatique en reconstruction permettra de valoriser au maximum le distillat, afin d’obtenir des produits pétroliers qui sont vendus plus chers sur le marché international. Annonce faite, ce 6 février à Yaoundé, par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba, lors de la conférence de presse conjointe du gouvernement, visant à donner des éclairages sur le réajustement des prix des carburants. (Source : La Météo)

Projection : Le Groupe BGFIBank uise 120 milliards de FCFA de résultats en 2024. Cet objectif a été fixé à l’issue de la 10ème édition de la conférence des cadres dirigeants dudit groupe qui s’est tenue du 1er au 2 février courant à Douala, en présence de Henri-Claude Oyima, son Président-Directeur général. (Source : Défis Actuels)

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du vendredi 24 novembre 2023

BEAC : Blaise Nom, Dgcg limoge le gouverneur Abbas mahamat Tolli. C’est une guerre sans merci que le livre l’ancien directeur central et directeur national de la Beac retraité, qui a rebondi comme membre du gouverne- ment de la banque centrale des 6 États de la Cemac. L’infortuné a été heureusement rappelé à ordre par ces supérieurs. Cette situation rappelle l’éternelle problématique du mode de choix des dirigeants à la banque centrale. (Source : La Voix du Centre)

Bamenda 2 : Le sous-préfet échappe à ses ravisseurs. Le sous-préfet de Bamenda 2, Nicholas Nkongho Manchang, enlevé par des séparatistes ambazoniens le 6 février 2024, a miraculeusement réussi à échapper à ses ravisseurs ce 7 février 2024. Les autorités locales et les forces de sécurité sont en alerte maximale pour sécuriser la libération des collaborateurs du sous-préfet encore détenus. (Source : Le Drapeau)

Péage automatique : Cameroun/Tollman : La Rupture. Le ministère des Travaux publics a décidé de retirer à Tollcam l’exploitation et la maintenance des 14 postes de péage automatique. Entre autres raisons: le retard accusé dans la mise en service des sept premiers postes de péage automatique comme annoncé. (Source : Camer Press)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À demain pour une nouvelle édition. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamto to

Vie chère au Cameroun : Maurice Kamto appelle les Camerounais au « réveil patriotique »

Le Cameroun investira plus de 22 milliards de FCFA pour lutter contre la crise alimentaire d'ici 2024

Koppo : « Le pays n’a pas de problème, c’est nous qui devons changer notre couardise »