in

La revue de presse camerounaise du 17 avril 2023

Très chers abonnés, c’est un réel plaisir de vous retrouver encore ici ce matin pour vous servir votre revue quotidienne de la presse locale. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’ensemble des informations disponibles dans les kiosques ce jour.

le 13 AVRIL

Notre course en kiosque ce matin prend son envol avec l’hebdomadaire Week-end Infos. Le journal fait le bilan des assassinats enregistrés au Cameroun au cours des trente derniers jours. Toutefois, notre confrère souligne que malgré le déploiement des forces de sécurités pour trouver les auteurs de ces crimes à répétition, « on peut aussi dénoncer les comportements tolérés et acceptés de certains policiers et gendarmes véreux qui favorisent la commission des crimes ».

Le mouvement Frankiste, qui milite pour la candidature de Franck Biya à la prochaine élection présidentielle annonce une assemblée générale élective. Selon La Voix des Jeunes qui porte cette information ce matin, l’annonce a été faite au soir d’une réunion extraordinaire de l’assemblée général du Mouvement le 15 avril 2023. Prévue dans les 60 prochains jours, l’objectif visé est de mettre fin à la crise de leadership et aux velléités tribales gangrènent la plateforme.

Le journal L’Indépendant traite ce matin des questions de blanchiment des capitaux au Cameroun. De la page 6 à 7, notre confrère renseigne que des soupçons pèsent sur la société unipersonnelle à responsabilité limitée, Kama Tech Cameroun, spécialisée dans le transfert de fonds et le change. L’unique actionnaire de ladite société, lit-on, réside aux Emirates arabes unis.

Le journal La Météo est aussi en kiosque. Dans sa publication du jour, l’on apprend que 60 séminaristes ont été formés aux TIC. Ladite formation leur a été offerte par l’IAI Cameroun.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 27 décembre 2023

Essingan s’intéresse au bal masqué du gouvernement sur l’interdiction des whiskies en sachet au Cameroun. Après avoir accordé courant janvier 2023, un moratoire jusqu’en 2026 aux producteurs, le gouvernement, dans une lettre le 11 avril, annonce pour bientôt des descentes. De quoi irriter les organisations qui se battent depuis plusieurs années pour leur interdiction.

Sans Détour nous apprend pour sa part que l’Université de Douala a inauguré son nouveau Complexe de Professionnalisation le 14 avril 2023, fruit d’une collaboration étroite avec la banque UBA Cameroun. Ce projet peut-on lire, vise à offrir une formation académique de haut niveau tout en favorisant l’insertion professionnelle des jeunes camerounais. Le complexe, composé de 16 bâtiments et d’une capacité de 8 000 places, symbolise la volonté des deux établissements d’offrir aux étudiants des conditions d’études optimales.

Dans la foulée de la première édition du sommet Afrique – Russie qui s’est tenue du 22 au 24 octobre 2019, à Sotchi, une deuxième rencontre du genre est prévue du 26 au 29 juillet 2023. D’après La Voix du Centre, le président russe, Vladimir Poutine a assuré lundi dernier, préparer « très sérieusement » ces assises et invité les dirigeants africains et des organisations régionales à y prendre part.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 27 décembre 2022

Passons aux finances avec EcoMatin. Dans sa publication en kiosque l’on apprend que la filiale camerounaise de BGFIBank a terminé l’exercice 2022 au vert à travers une nette consolidation de ses principaux fondamentaux financiers. L’institution bancaire que dirige Abakal Mahamat a clôturé l’année avec un bénéfice net de 10,103 milliards de FCFA, en hausse de 23% par rapport à 2021. Son encours de crédits, indique le journal, se situe au 31 décembre 2022 à 361 milliards de FCFA. La banque s’est hissée dans le top 6 au Cameroun en matière de crédits bancaires. Elle précède sur ce segment CBC (384,2 milliards), BICEC (452 milliards), SCB (477,2 milliards), Société Générale (697,7 milliards) et Afriland First Bank (1 013 milliards de FCFA). Agrandissement du réseau bancaire, présence sociale remarquée, financement des grands projets…

C’est ici, chers abonnés, que cette revue de presse s’achève ce matin. Merci d’avoir été des nôtres. A demain pour une nouvelle édition…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bryan Mbeumo

Bryan Mbeumo et Brentford dans le dur

Bomo Ntimbane Christian direct

Bomo Ntimbane : « Tout homme qui fait plus confiance à sa mère au détriment de son épouse est marié spirituellement à sa mère »