in

La réplique cinglante de Mani Bella à l’endroit de Richard Bona : « si tu es trop fâché, construis une école de musique au Cameroun »

Accablé par les critiques après l’annonce de son clip « Dagobert » jugé obscène, Mani s’est défendu vis-à-vis de Richard Bona qui ne l’a pas non plus, épargné. Depuis, un clash est né entre les deux artistes.

Mani Bona
Richard Bona et Mani Bella (c) Droits réservés

Mani Bella a décidé de ne pas se laisser faire. Au cœur des critiques sur les réseaux sociaux, la chanteuse de bikutsi répond à tous ceux qui critiques son art. Richard Bona qui a décrié le manque d’inspiration de l’auteur de « Pala Pala », a également fait les frais de sa colère sur la toile. Elle invite l’artiste camerounais résidant aux États-Unis, à créer une école de musique dans son pays au lieu de s’en prendre à ses jeunes collègues qu’il juge « médiocre ».

La réplique de Mani Bella

« Tonton Richard Bona,

Tu es l’un des responsables de la non évolution de la musique Camerounaise donc de grâce, avec tout mon respect, laisse dagobert tranquille !

gère ton couloir des scènes des mitangān tranquillement…

Laisse moi gérer les bars, les tourne dos et les boîtes du monde de la nuit au 237!

Si au moins tu créais une école de musique au Cameroun grâce à tout ce succès planétaire que tu as depuis même avant ma naissance, je serai aujourd’hui une bonne très bonne chanteuse et je saurai écrire de beaux textes et de belles mélodies !

Toi-même tu as gâté ce pays en concernant tes connaissances dans la musique, tes contacts et les opportunités pour toi seul alors,

Laisse-moi en paix !

Tu es roi dans ton domaine chez les grands.

Je suis reine dans mon domaine de la bêtise chez la populace alors,

Prière de me respecter !

Si tu es trop fâché, construis une école de musique au Cameroun. je viendrai m’inscrire et, je pourrais donc prendre des cours et vous rendre fière. Pour le moment, c’est le poula poula de Dagobert qui va gérer nos moment d’évasion chez nous la populace», écrit-il.

Pour approfondir :   [06 PHOTOS] : Samuel Eto’o témoin du mariage de son petit frère David ce mercredi 27 décembre

8 Comments

Leave a Reply
  1. Du n’importe quoi. Cette reponse n’est rien de plus qu’une confirmation de sa mediocrite. Raisonnement completement absurde comme on sait en faire dans ce pays. Cela revient t-il a Richard Bonna de construire la premiere ecole de musique? Qui a seulement commence pour que Richard Bonna suive? Est-elle seulement au courant du projet torpille par les autorites camerounaises de Richard Bonna de faire construire une ou plusieurs ecoles primaires de haut niveau a travers un don du Japon? Quelle etait sa reaction vis a vis de ces fossoyeurs? Cette reponse traduit vraiment le manque de conscience collective qui caracterise une grande partie de notre population.

    • Didon vous dérangez même souvent les gens pourquoi ??? Où est la maison de Richard bona au Cameroun ??? On n’a pas volé qui dans le monde des affaires dans tous les pays du monde ?? Samuel Eto’o, Yannick Noah, petit pays….chacun d’eux à une histoire avec son pays … mais ils font des efforts à leurs petits niveau pour mettre la main à l’édifice….. Richard bona veut faire la musique en Amérique et la politique au Cameroun 🇨🇲, au lieu donc d’assumer ces embrouilles ….il a toujours la grande bouche à faire des directs pour critiquer tout ce qui sort du Cameroun…. voilà on ne fait pas le bikutsi en Amérique, je suis pas sûre qu’il puisse bien accorder sa guitare à ce rythme….. comme il le fait pour des rythmes américains …..donc qu’il laisse les critiques sans enseignement ….mani Béla a totalement raison…..t’as une grande maison, un grand studio,…..en Amérique et au Cameroun rien ….tu aide seulement les Américains à développer leur pays et le tiens rien que les directs pour insulter les politiciens et tout ceux qui veulent participer tant bien que mal au développement du Cameroun

  2. Many Bella a parfaitement raison. Richard n’a pas besoin de supplier de l’aide japonaise qui je vous le rappelle, est déjà activé au Cameroun, pour venir construire une école ici.
    Pour rappel l’école publique de l’omnisport a bepanda est une oeuvre japonaise. Quand vous décidez d’en fumer les gens, faites le avec la vérité.
    Richard est un parvenu et une des erreurs de ce pays.

  3. Many Bella a parfaitement raison. Richard n’a pas besoin de supplier de l’aide japonaise qui je vous le rappelle, est déjà activé au Cameroun, pour venir construire une école ici.
    Pour rappel l’école publique de l’omnisport a bepanda est une oeuvre japonaise. Quand vous décidez d’en fumer les gens, faites le avec la vérité.
    Richard est un parvenu et une des erreurs de ce pays.

  4. Il y’a fort longtemps qu’il n’y a plus de musique au Cameroun. C’est très déplorable. Mais bon, la vérité est que c’est juste le reflet de notre société actuellement : apologie de la médiocrité, des obscénités, et des pires maux qui se répandent dans toutes les couches sociales du Cameroun.

  5. Bella a quand même fait fort cette fois ci. En plus la chanson n’est même pas belle à écouter. Parfois le bon rythme et le bon son noient les obscénités. Mais tel n’est pas le cas cette fois ci. Est elle déjà vraiment en panne d’inspiration? Qu’elle écoute et demande conseil et assistance à Richard BONA, l’icône de la musique camerounaise à travers le monde.l, au lieu de vouloir lui donner une réplique inutile qui ne va faire que la discréditer davantage. Car il y’a des gens contre qui aucune attaque n’a de succès. Tel Samuel ETO’O pour notre football, les avis de RB dans la musique font école.

  6. Finalement ce E B O N …..A s’en prend à tout le monde mekde il n’a pratiquement pas d’autres choses à faire que d’écumer quotidiennement les réseaux sociaux…
    On s’en prend au PR
    au PM
    à Bell JA
    à Nyangon du sud
    …. et aux fous finalement qui derrange ?
    Hein Mr kongossa bona?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

JBT Arnaque

Sortie du livre l’arnaque : Nadia Fotso, la fille de Victor Fotso, massacre Jean-Bruno Tagne

Osi

Victor Osimhen devient le premier Ballon d’Or africain nigérian depuis 1999