in

L’intégralité du gouvernement de transition tchadien formé par Mahamat Idriss Deby

Maha

Dans le gouvernement de transition formé le 2 mai 2021 par Mahamat Idriss Deby, l’on observe l’avenue de nouvelles personnalités aux affaires, le départ quelques ministres, l’entrée des opposants.

Maha
Mahamat Idriss Deby (c) Droits réservés

Après avoir nommé le leader du Rassemblement des nationalistes et démocrates tchadiens-Le Réveil (RNDT-Le Réveil), Albert Pahimi Padacké au poste de Premier ministre le 26 avril dernier, le président du Conseil militaire de transition(CMT), Mahamat Idriss Deby, a mis en place un gouvernement de transition ce 2 mai 2021.

Dans la foulée, Abderaman Koulamallah a été nommé ministre de la communication, David Houdeingar, nouveau secrétaire général de la présidence de la République. Si les hommes sont majoritaires, l’on note toute de même la présence de neuf femmes dans ledit gouvernement.

Egalement en bonne place, Mahamat Ahmat Alhabo, l’un des cadres de l’opposition qui fait son entrée au gouvernement de transition. Le secrétaire général du Parti pour les libertés et le développement (PLD) occupe, jusqu’à nouvel avis, le poste de ministre de la Justice.

Intronisé secrétaire général dudit parti en 2018, l’homme de 68 ans, fut Plusieurs fois ministres sous le président Idriss Deby Itno, notamment, ministre de la Communication, de l’Education nationale, de la Santé, de la Justice, des Finances. Mahamat Ahmat Alhabo a été candidat à l’élection présidentielle de 2016.

Pour approfondir :   Un haut gradé de l’Armée se fait prendre son véhicule de service lors d’une agression


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamto et les autres opposants

Réforme du Code électoral : Tomaïno Ndam Njoya communique sur l’avancement des travaux de la coalition des partis d’opposition

130860225 209404584088423 8451583467195314519 n

Saint Eloi Bidoung créé sa formation politique, le Parti des Pauvres du Cameroun