in

Saint Eloi Bidoung créé sa formation politique, le Parti des Pauvres du Cameroun

130860225 209404584088423 8451583467195314519 n

Le dissident du Rassemblement démocratique du Peuple (RDPC), Saint Eloi Bidoung vient de mettre sur pied, une nouvelle formation politique dont la légalisation, espère-t-il, sera officielle incessamment.


130860225 209404584088423 8451583467195314519 n
Saint-Eloi Bidoung – (c) Droits réservés

Des informations parvenues à lebledparle.com, le dossier du Parti des Pauvres du Cameroun (PDPC), porté par l’ancien adjoint au maire de la commune de Yaoundé 6e a déjà été déposé auprès de l’autorité territorialement compétente. Il espère sa légalisation sous peu, pour lancer officiellement ses activités sur la scène politique camerounaise.

Les ambitions d’une carrière solo

Après près de trois décennies au sein du Rassemblement démocratique du peuple camerounais Saint-Eloi Bidoung avait été exclu pour 36 mois ce parti au sortir du double scrutin législatif et municipal de février 2020, pour non-respect des consignes du parti dans le cadre desdites élection. Cette sanction jugée arbitraire par ce dernier, avait suscité en lui, les ambitions d’une carrière politique autonome.

Pour approfondir :   Maurice Kamto annoncé en Europe dans les prochaines semaines

Loi n° 90/056 du 19 décembre 1990 portant sur la création des partis politiques dispose en son article 2 que les partis politiques se créent et exercent librement leurs activités dans le cadre de la constitution. La demande de création d’un parti politique se fait par le dépôt d’un dossier complet auprès des services du gouverneur territorialement compétent.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maha

L’intégralité du gouvernement de transition tchadien formé par Mahamat Idriss Deby

Mebel

Portrait et souvenirs de Pascal Mebe Abah, l’ancien journaliste de la CRTV décédé